• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Basket : la Rémoise Pauline Lithard signe chez les Flammes Carolo

La Rémoise jouera avec les Flammes Carolo la saison prochaine.
La Rémoise jouera avec les Flammes Carolo la saison prochaine.

La meneuse de 21 ans qui jouait jusque là en Ligue Féminine 2 avec le Reims-Basket-Féminin évoluera dans l'élite lors de la saison 2015-2016. Le club ardennais annonce aussi la signature de la Toulousaine Maud Medenou.

Par Florent Boutet

Les Flammes Carolo disposeront de deux meneuses Champardennaises lors de la saison prochaine ! Aux cotés d'Amel Bouderra, figure historique du club, les filles aux couleurs rose et noir pourront aussi compter sur Pauline Lithard (7,7 points par match). La jeune femme évoluait depuis 3 saisons avec l'équipe de Reims (LF2). Elle va donc découvrir le plus haut niveau avec le meilleur club de la région.

Romuald Yernaud, l'entraîneur ardennais explique dans le communiqué diffusé sur le site internet des Flammes Carolo que c'est la première fois qu'il disposera de deux joueuses pour ce poste clef de meneuse. Un atout sur lequel il compte visiblement pour accrocher une place pour les play-offs : "Pauline est une joueuse qui a été référencée comme l’un des futurs prospects français. Elle dispose d’un bon tir à 3 points et d’une bonne vision du jeu."


Pauline Lithard déjà remplacée à Reims !


Les Flammes engrangent aussi l'arrivée d'une ailière toulousaine de 24ans qui possède déjà plusieurs années d'expérience en Ligue Féminine. Maud Medenou (1,88 mètre) avait joué avec le maillot de l'équipe de France espoir durant sa formation au centre fédéral de l'INSEP. Elle avait également été préselectionnée dans la liste des 24 joueuses du groupe France 2013.

Le Reims-Basket-Féminin quant à lui n'a pas attendu longtemps pour remplacer Pauline Lithard. Le club de la Cité des Sacre a annoncé dès cet après-midi le recrutement de Clémentine Morateur comme nouvelle meneuse. A 19 ans, elle explique sur le compte FaceBook du RBF qu'elle a choisi descendre jouer en seconde division "pour obtenir plus de temps de jeu qu’en Ligue Féminine" (elle à joué jusque là à Tarbes et à Toulouse).

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus