Coronavirus : le CHU de Reims active le plan blanc, 44 soignants infectés par le covid-19

La direction du CHU de Reims a décidé de déclencher le niveau d'alerte maximal Plan Blanc ce mercredi 25 mars à partir de 18h / © Remi WAFFLART / MaxPPP
La direction du CHU de Reims a décidé de déclencher le niveau d'alerte maximal Plan Blanc ce mercredi 25 mars à partir de 18h / © Remi WAFFLART / MaxPPP

Le CHU de Reims a activé le plan blanc ce mercredi 25 mars à 18h. Contactée, la direction affirme que 44 personnels soignants étaient des cas de covid19 confirmés, mais qu'aucun d'entre eux n'est hospitalisé.

Par Florence Morel avec Nicole Fachet

La décision est tombée ce mercredi 25 mars. La direction du centre hospitalier universitaire de Reims (CHU) a décidé de déclencher le niveau d'alerte maximum "plan blanc" à partir de 18h. "En raison du risque d'un afflux de patients de grande ampleur au Centre Hospitalier Universitaire de Reims, (...) afin de mobiliser toutes les ressources nécessaires, humaines et matérielles, en vue d'assurer la continuité des soins pour tous les patlents", peut-on lire sur un document que nous avons pu nous procurer.

Contactée, la direction précise que 44 personnels soignants sont des cas de covid19 confirmés. Aucun d'entre eux n'est hospitalisé. En tout, 25 lits de réanimation sont occupés par des patients atteints du coronavirus au CHU de Reims. Au total, 39 lits sont dédiés à ces malades. "Ces capacités seront amenées à s’accroître à nouveau en fonction des besoins supplémentaires, précise la direction rémoise. A cet égard, 4 lits de réanimation supplémentaires dédiés au Covid seront déployés dès le vendredi 27 mars 2020."
 


Plan blanc : un dispositif de crise

Le plan blanc avait été déclenché en Alsace et dans l'Oise dès les prémices de la crise sanitaire en France début mars. Il s'agit d'un dispositif de crise (il avait également été adopté lors des attentats qui avaient frappé la capitale en novembre 2015), dont l'objectif est de permettre aux établissements hospitaliers de faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. En d'autres termes, cela signifie que tous les moyens internes peuvent être déployés, soit le rappel de tout le personnel.

Le ministère de la santé explique que "chaque établissement de santé est doté d’un dispositif de crise, dénommé plan blanc d’établissement, qui lui permet de mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose en cas d’afflux de patients, ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle." 
 

Besoin de renfort !

Un contexte dans lequel le CHU de Reims annonce également avoir besoin de renforcer ses équipes pour faire face à l'épidémie. "Nous recherchons des aides-soignants, des infirmiers, des techniciens de laboratoire, et tout autre professionnel de santé qualifié disponibles dès aujourd’hui pour renforcer nos équipes", est-il précisé dans un communiqué.
 


Du personnel rémunéré sur la base d'un CDD à temps plein ou à temps partiel ou encore par une réintégration temporaire dans la fonction publique hospitalière dans le but d'"exercer dans les services de réanimation pour prendre directement en charge les patients atteints de covid19" et de "remplacer des professionnels de santé dans les autres unités de soins afin d’assurer la continuité de la prise en charge (médecine, chirurgie, obstétrique, EHPAD)".

Pour candidater, un questionnaire en ligne est à compléter.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus