Reims : Hervé Le Tellier, lauréat du Prix Goncourt 2020, en dédicaces sur invitation, Covid-19 oblige

La librairie Guerlin-Rougier et Plé accueille, samedi 13 février 2021, l’auteur de « L’anomalie », qui s’est vu décerner le Prix Goncourt, au mois de novembre dernier. Plus qu’une séance de dédicaces, ce sera une rencontre en petits groupes à cause des contraintes sanitaires.

Une rencontre intimiste est prévue avec le lauréat du Prix Goncourt 2020.
Une rencontre intimiste est prévue avec le lauréat du Prix Goncourt 2020. © Francesca Mantovani. Editions Gallimard

Dans l’histoire des Prix Goncourt, celui qui a été décerné, en novembre 2020, marquera par son formidable succès, en librairie. Tiré à 850.000 exemplaires, ce roman arrive en deuxième place, pour ses ventes, après "L’Amant" de Marguerite Duras, couronné par le Prix Goncourt en 1984. Avec la publication par la maison d'édition Galimard, de "L’Anomalie" d’Hervé Le Tellier, le monde de l’édition et les libraires retrouvent le sourire. "L’année 2020, a été une année très compliquée", explique Jean-François Savapdy, le directeur de la librairie Guerlin-Rougier et Plé.

"Alors qu’on pouvait acheter du tabac et de l’alcool, les livres ont été classés biens non essentiels, et les librairies ont dû fermer, lors du premier confinement. Le livre a été le bien le plus touché, sur le marché culturel. Aujourd’hui, on reste prudent, mais on a souhaité organiser la venue d’Hervé Le Tellier, à Reims. Les auteurs ont envie de revenir au contact de leurs lecteurs, même si les maisons d’édition ont mis en place des rencontres en visioconférence", ajoute Jean-François Savapdy, le directeur.

La séance de dédicace aura lieu à la librairie, sur rendez-vous.
La séance de dédicace aura lieu à la librairie, sur rendez-vous. © Document remis.

Alors qu'on pouvait acheter du tabac et de l'alcool, les livres ont été classés, biens non essentiels, et les librairies ont dû fermer.

Jean-François Savapdy, directeur de la librairie Guerlin-Rougier et Plé.

Respect du protocole sanitaire

Jean-François Savapdy est à la tête de la librairie historique de la Place Drouet d’Erlon depuis peu. Il est arrivé avec plein d’idées, mais tout ce qui sera mis en place, le sera dans le plus strict respect des règles sanitaires. Ainsi, la "signature" prévue avec Hervé Le Tellier tiendra plus de la rencontre intimiste. "L’auteur sera présent entre 15 et 17 heures", explique Jean-François Savapdy.

"Les échanges avec lui se feront par petits groupes de trois à quatre personnes, toutes les 20 minutes. Il suffit de prendre rendez-vous à la librairie. On fait très attention. On a voulu éviter les files d’attente. C’est la première fois que nous procédons ainsi, mais les circonstances l’imposent. Cette séance de dédicaces sera un moment de plaisir, où l’écrivain pourra parler de son histoire, de ses projets avec ses lecteurs". A la librairie du centre-ville, on  tient absolument à respecter les consignes sanitaires. La jauge qui avait été fixée à  95 personnes, a été abaissée à 70. La distanciation de deux mètres sera appliquée, et un agent de sécurité a même été prévu. Ce n’est pas tous les jours qu’un lauréat du prestigieux Prix Goncourt se déplace, dans la Cité des Sacres.

D’autres auteurs seront invités à Reims, dès que la situation sanitaire sera stabilisée. Les auteurs locaux, notamment, devraient aussi pouvoir retrouver prochainement, leur public. Le projet est en réflexion à la librairie Guerlin-Rougier et Plé. "Après la mise en place d’un "drive" et d’un "click and collect", on est prêt à tout scénario", précise Jean-François Savapdy. Samedi 13 février, cette séance de dédicace exceptionnelle débordera peut-être, au-delà de 17 heures. Mais une chose est certaine, la librairie fermera ses portes à 17 heures 30, pour respecter le couvre-feu.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres coronavirus/covid-19 santé société