Coronavirus : un hôpital mobile installé par Médecins sans frontières près du CHU de Reims

L'hôpital mobile près du CHU de Reims a été installé par MSF les 4 et 5 avril. / © Charles-Henry Boudet, FTV
L'hôpital mobile près du CHU de Reims a été installé par MSF les 4 et 5 avril. / © Charles-Henry Boudet, FTV

Ce samedi 4 avril, Médecins sans frontières a commencé à installer un "hôpital mobile" près du CHU de Reims. Le site devrait être opérationnel à la fin du week-end. 

Par Matthieu Mercier

Des équipes de Médecins sans frontières (MSF) de Bordeaux étaient attendues vendredi 3 avril au CHU de Reims dans la soirée, pour installer un "hôpital mobile" à proximité de l'établissement hospitalier. L'information a été confirmée par le CHU. "Ce dispositif permettra d’accueillir les patients, de façon transitoire et, cela, uniquement si les capacités d’accueil dans les unités de réanimation et de médecine dédiées covid-19 ne sont plus suffisantes. Ces patients seront ensuite pris en charge, dès que possible, au sein des unités dédiées covid-19 du CHU".

Le docteur Isabelle Defourny, directrice des opérations MSF France, confirmait cette possibilité à nos confrères du Point la semaine dernière dans son édition du 23 mars. "À la demande de l'ARS, nous allons mobiliser dès la semaine prochaine quatre équipes de cliniques mobiles pour mettre en place des consultations et du dépistage. Il faut absolument réquisitionner des chambres d'hôtel pour loger les cas positifs et les personnes contacts. Si on ne contrôle pas l'épidémie, pour la population à la santé souvent fragile, elle peut vite se transformer en hécatombe".
 
L'entrée du CHU de Reims, vendredi 3 avril 2020. / © MM - FTV
L'entrée du CHU de Reims, vendredi 3 avril 2020. / © MM - FTV

 

Une trentaine de lits suplémentaires en réanimation

L'objectif est d'accroître la capacité d'accueil du CHU de Reims d'une trentaine de lits en réanimation afin de pouvoir faire face à une éventuelle augmentation de l'afflux de malades. Pour ce faire, une vingtaine de places vont être libérées au sein même du CHU. Avec son hôpital "mobile" ou "de campagne", en réalité une tente de 110m2 d'une capacité de 12 lits de réanimation, l'association Médecins sans frontières viendra en renfort, comme l'explique Benjamin Mollet, chargé des opérations pour MSF Bordeaux. " C'est un petit peu notre outil d'urgences à MSF, un hôpital de campagne très rapidement déployable, tout est en kit, prêt à être utilisé. La tente est partie ce vendredi, elle devrait arriver cette nuit à Reims. Une équipe de six personnes pourra commencer à l'installer dès son arrivée."

On les utilise habituellement dans des situations de crise à l'étranger. On les a déployé en Haiti en 2010, en Irak, au Népal, aux Philippines. La structure devrait être opérationnelle dimanche 5 avril.
Benjamin Mollet, chargé des opérations pour Médecins sans frontières Bordeaux


Dans un tweet publié ce vendredi 3 avril, MSF appelle par ailleurs les soignants disponibles à proposer leurs services avec disponibilité immédiate. "MSF recherche des médecins généralistes, des infirmier.e.s et des aides-soignant.e.s pour nos projets #COVID19france avec disponibilité immédiate".
 

A Mulhouse, un hôpital militaire mobile avait été installé le 21 mars pour accueillir les patients atteints du covid19. Jeudi 2 avril, à Reims, 114 patients atteints du covid sont sur place, soit 71% des capacités, 43 patients sont en réanimation covid sur 55 lits disponibles, soit 78 % de la capacité du CHU. 
 

Ce dispositif permettant d’adapter les organisations et de prévenir l’arrivée d’un nombre important de patients sera amené à être mis en œuvre dans d’autres établissements de santé en France ou à l’étranger dans le cadre de la crise sanitaire actuelle et dans le cadre d’autres crises à venir, indique le CHU de Reims. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus