Cet article date de plus de 4 ans

Débrayage chez l’équipementier Valéo à Reims

Une cinquantaine de salariés de l'équipementier automobile ont débrayés depuis 5 heures ce samedi matin du 8 avril 2017. Ils revendiquent une anomalie dans le traitement de leur paie et notamment en ce qui concerne la majoration des horaires du week-end.
durée de la vidéo: 00 min 28
Débrayage chez l’équipementier Valéo à Reims ©France 3 Champagne-Ardenne
Le groupe propose une compensation rétroactive sur 3 ans de 3.700 euros pour le site rémois, jugée insuffisante pour les représentants syndicaux.

Un piquet de grève est donc installé devant l’usine de Reims, spécialisée dans les systèmes thermiques, situé rue Colonel Charbonneaux.

L’accord négocié il y a 17 ans sur le travail du samedi et du dimanche (et qui rémunère en dessous du seuil légal) est au centre de cette colère. La direction de Valéo propose un rattrapage sur les trois dernières années. Les salariés en grève demandent le paiement de l'ensemble des arriérés.

Interview de Nadir El' Majd - delégué du personnel FO

durée de la vidéo: 00 min 27
Nadir El' Majd - delégué du personnel FO ©France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social automobile