EN IMAGES. Reims : Magasin libre est de retour, avec plein de nouveautés

Publié le
Écrit par Virginie Cooke

À Reims (Marne), Magasin libre est de retour pour une seconde édition. La friche industrielle des anciens magasins généraux se transforme en quartier d’été éphémère. Les visiteurs pourront profiter de cet espace de fête et de détente du vendredi 27 mai jusqu’au dimanche 18 septembre.

Magasin Libre, c’est un lieu à l’ambiance bohème où petits et grands peuvent venir se détendre et s’amuser. Située à deux pas du canal de la Vesle, à Reims (Marne), la friche industrielle des anciens magasins généraux a été métamorphosée pour la deuxième année consécutive en quartier d’été.

Bars avec terrasses, restaurants, marché de créateurs, musée à ciel ouvert, mini-golf... Ce lieu atypique et protéiforme s’adresse à tous les publics.

Tout au long de l’été, des animations feront vivre la friche comme des tournois de pétanque ou des booms le dimanche. Les lieux sont accessibles depuis le vendredi 27 mai 2022, jusqu'au dimanche 18 septembre (voir la localisation sur la carte ci-dessous).

Découvrir l’intérieur des magasins généraux, une première

Pour cette seconde édition, Magasin libre a été agrandi. Le site est passé de 5.700m² à 8.000m². Grande nouveauté de l'année 2022 : les visiteurs peuvent découvrir l’intérieur du bâtiment principal des anciens magasins généraux. Ces lieux, aujourd’hui désaffectés, servaient notamment à stocker du grain.

"On a senti une frustration l'an dernier", explique à France 3 Champagne-Ardenne Arnaud Bassery, président-fondateur du collectif Bloc et organisateur de Magasin libre. "Les gens voulaient rentrer à l’intérieur du bâtiment. Dans une friche industrielle, on a envie de savoir ce qu’il y a derrière. C’est un bâtiment qui fait partie de l’histoire de Reims, il est iconique, on a voulu permettre aux gens de découvrir ce patrimoine."

À l’intérieur du bâtiment, les visiteurs admirent des fresques et des œuvres artistiques. C’est le cas de Kevin Lemaire, un jeune Rémois. "J’étais déjà venu l’année dernière et on ne pouvait pas entrer dans cette pièce. J’étais curieux, je voulais voir comment ils avaient réussi à tout transformer... On n’aurait jamais pensé pouvoir faire la fête ici."

Un club dans un hangar désaffecté

Autre nouveauté : un hangar de 1.283m² désaffecté a été métamorphosé en club. Tout au long de l’été, les Rémois pourront profiter d’une quarantaine de concerts, principalement de musique électronique. L’entrée de ces spectacles est payante.

"En 2021, la programmation musicale liée aux musiques électroniques et cultures alternatives a été un peu clivante", confie Arnaud Bassery. "On voulait créer de la convergence de population, or on a plutôt eu des croisements. Du coup, cette année, on a voulu permettre aux gens de faire la fête et de danser véritablement, pendant que d'autres profitent du site autrement."


Un lieu qui semble séduire les Rémois. "C’est des lieux qui étaient abandonnés et c’est super que l’on fasse ça", s'enthousiasme une jeune fille. "Ça donne une nouvelle âme au lieu", ajoute-t-elle, enthousiaste, avant de retourner danser avec son groupe d’amis.

En 2021, Magasin libre avait rencontré un vif succès avec 47.000 visiteurs. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs espèrent attirer plus de 60.000 personnes. Ils ont jusqu'au 18 septembre pour ce faire.