Cet article date de plus de 4 ans

Des étudiants se mobilisent contre le départ d'un professeur à Sciences Po Reims

Olivier Ruchet, responsable du programme euro-américain de Science Po à Reims, a dû quitter cette semaine ses fonctions à l'initiative de la direction de l'école, qui ne précise pas les raisons de son départ. Les étudiants refusent cette décision et se mobilisent pour le soutenir.
Les étudiants étaient plusieurs dizaines à manifester vendredi.
Les étudiants étaient plusieurs dizaines à manifester vendredi. © Marine Carbonnel
Le départ d'un professeur de Sciences Po Reims fait réagir les étudiants. Ils étaient plusieurs dizaines mobilisés vendredi sur le campus.

Olivier Ruchet, responsable du programme euro-américain à Reims, a quitté ses fonctions en début de semaine. C'est dans un courriel envoyé aux enseignants mercredi soir, que la doyenne du Collège Universitaire de Sciences Po, Bénédicte Durand, a annoncé son départ.

Les précisions de Vincent Thollet
Des étudiants se mobilisent contre le départ d'un professeur à Sciences Po Reims ©France 3 Champagne-Ardenne

"Je suis au regret de vous informer qu’Olivier Ruchet quitte ses fonctions de responsable du programme euro-américain sur le campus de Reims. Nous lui sommes tous reconnaissants pour sa contribution à la création de la maquette pédagogique et au suivi des enseignements pendant toutes ces années. Olivier continuera d’assurer ses enseignements jusqu’à la fin du semestre", indique-t-elle.

Dans son message, elle ne détaille pas la raison du départ du professeur : "La direction de Sciences Po a pris l’initiative de cette séparation en conscience et après mûre réflexion, compte tenu d'un ensemble de paramètres relevant de notre responsabilité, et sur lesquels, dans l’intérêt d’Olivier Ruchet lui-même, nous devons observer une stricte confidentialité".

© Marine Carbonnel

750 signatures de soutien

Les étudiants se sont rassemblés vendredi sur le campus en soutien à leur professeur. Sur leur site internet, ils indiquent avoir organisé "une manifestation bruyante, visible et positive" contre le silence de l'administration.

Par ailleurs, ils précisent avoir envoyé "une lettre ouverte et de nombreux autres emails aux différents responsables de l’administration parisienne et rémoise." Une pétition a elle recueilli près de 750 signatures.

Les étudiants se disent "inquiets du déroulement perturbé de l’année scolaire". Le syndicat étudiant Unef s'interroge lui sur les motivations de ce licenciement. Dans un communiqué, il détaille : "Monsieur Ruchet [a] été membre du groupe de réflexion 'Contenu et qualité' sur la réforme du Collège universitaire et [a] exprimé des désaccords de fond avec la vision de l'administration."

"Le départ forcé de Monsieur Ruchet [...] augure un possible passage en force de la direction du Collège universitaire", ajoute l'Unef.

Une assemblée générale des étudiants est prévue lundi 7 novembre de 18h à 20h à propos du départ de cet enseignant.

© Iyad Kaghad

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société