Football : le Stade de Reims met à pied son entraîneur, son remplaçant choisi pendant la trêve

Le Stade de Reims annonce ce jeudi 13 octobre dans un communiqué la mise à pied à titre conservatoire de son entraîneur, Oscar Garcia. Le nom de son remplaçant sera connu pendant la trêve internationale de la Coupe du monde.

La nouvelle est tombée en milieu de matinée ce jeudi 13 octobre 2022. Le club de football professionnel de Reims a annoncé la mise à pied de son entraîneur, l'espagnol Oscar Garcia. 

"Au vu des résultats, en deçà des objectifs escomptés et afin de protéger l'intérêt supérieur de l'institution, le Stade de Reims informe de la mise à pied à titre conservatoire d’Oscar Garcia, en qualité d’entraîneur de l’équipe professionnelle. L’intérim sera assuré par William Still, actuel entraîneur adjoint", a précisé le club un communiqué.

Oscar Garcia était à la tête de l'équipe première depuis le début de la saison 2021-2022. Lors d'une prise de parole à la mi-journée, le directeur général du club Mathieu Lacour a donné plus de détails sur cette décision et ses conséquences.

Un nouvel entraîneur nommé pendant la trêve

Il a tout d'abord rappelé qu'il s'agissait du "plus mauvais départ de toute l’histoire du club". Il s'agit, selon lui, d'une "décision d'entreprise inéluctable" réfléchie depuis "plusieurs semaines". Un choix fait à cause "du manque de jeu et du manque de résultat."

William Still, qui prend en charge l'intérim, ne restera à ce poste que pendant cinq matchs, jusqu'à la trêve internationale de la Coupe du monde de football. Un nouvel entraîneur sera choisi pendant cette période de six semaines, entre la mi-novembre et la fin-décembre. L'actuel entraîneur adjoint ne pourra en aucun cas être nommé à ce poste, a précisé Mathieu Lacour, car il n'est pas diplômé.

Le directeur général du club a également rendu hommage à Oscar Garcia. "C’est vrai que c’était compliqué pour lui de mener deux combats à la fois", a-t-il indiqué. L'entraîneur espagnol s'était absenté à plusieurs reprises ces dernières semaines pour être au chevet d'un de ses proches, malade.

Quatre départs en Ligue 1 en quelques jours

Sur les réseaux sociaux, l'annonce fait diversement réagir les supporters. "Franchement ça va faire du bien. On voit que le groupe réagi mieux sous Will Still", écrit par exemple l'un d'eux sur Twitter. Quand un autre affirme : "C’est quoi cette annonce, le stade joue bien cette année même si les résultats sont pas à la hauteur, il fallait juste être patient".

Ces derniers jours, plusieurs clubs de Ligue 1 ont décidé tour à tour le départ de leur entraîneur. L'Olympique Lyonnais a annoncé le 9 octobre le départ de Peter Bosz, remplacé par Laurent Blanc. Deux jours plus tard, Brest faisait part de la mise à pied de Michel Der Zakarian. Auxerre a officialisé également le 11 octobre le limogeage de Jean-Marc Furlan.

William Still s'est lui-aussi exprimé, en conférence de presse, ce jeudi. "C’est particulier comme situation mais je l'ai déjà connue en Belgique", a-t-il expliqué. "Je ne vais pas me prendre pour un autre. Je suis Will et je resterai Will."

"Reims a sa place plus haut dans le classement. On n'a pas été assez régulier", a-t-il ajouté en appelant les joueurs à garder le même état d'esprit que lors de la première mi-temps face au PSG. Reims affronte samedi 15 octobre Lorient. Le club breton reste sur six victoires d'affilée.

Reims à la 15e place de Ligue 1

Le Stade de Reims est actuellement à la 15e place du classement de Ligue 1, avec 8 points. Depuis le début de la saison, le club champenois n'a enregistré qu'une seule victoire, c'était face à Angers fin août. La saison dernière, Reims était également à la 15e place du classement après 10 journées de championnat. Le club avait terminé la saison à la 12e place.

Oscar Garcia avait déjà été remplacé par son adjoint lors du dernier match du club face au Paris Saint-Germain, le 8 octobre dernier à domicile, et qui s'est soldé par un match nul.

Son absence était liée à des raisons familiales, avait alors expliqué le club. Un de ses proches connaissant de graves problèmes de santé. Il avait déjà manqué la réception de Lens, le 4 septembre, et la conférence de presse d'après-match à Troyes (2-2), le 2 octobre.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité