Les jeunes Rémois ont brillé lors de la Coupe du monde de fleuret Cadet

Publié le Mis à jour le
Écrit par V.P.
De gauche à droite : Cyrielle Dard, Emma Mika, Marie Boete et Guillemette Calmus.
De gauche à droite : Cyrielle Dard, Emma Mika, Marie Boete et Guillemette Calmus. © Romane Mika

La 15e édition de la Coupe du monde de fleuret cadets de Cabriès (Bouches-du-Rhône) se tenait les 9 et 10 décembre. Les jeunes licenciés du Cercle d'escrime de Reims ont brillé par leurs performances. Dans cette compétition internationale, ils accumulent les places d'honneur en individuel.

Les Rémois ont obtenu quelques places honorables à la Coupe du monde de fleuret cadet, organisée les 9 et 10 décembre par la Ville provencale de Cabriès, dans les Bouches-du-Rhône. Lors de cette 15e édition, Lucas Darde, l'un des jeunes licenciés du Cercle d’escrime de Reims, s'est placé 9e du classement général de la compétition dans la catégorie des moins de 17 ans en individuel, sur 238 participants. Il est le 4e meilleur français.

Chez les filles, le club rémois avait aligné trois très jeunes participantes. Surclassées, Guillemette Calmus (52e sur 177 ), Emma Mika (74e) et Cyrielle Darde (86e) ont réalisé un parcours plutôt honorable en cadets pour leur âge (14 ans).



En collectif

Côté équipes, Lucas Darde s'est allié aux membres du Cercle d’Escrime de Paris pour former une équipe de France 9, qui s'est classée 42e sur 48. L'épreuve a été remportée par une autre équipe française, la n°1.

Rejointes par Marie Boëte (CER) et Emma Berteau (Nancy), les Rémoises Emma Mika et Guillemette Calmus ont échoué de peu à passer les phases de poules (23e sur 33). Cyrielle Darde, qualifiée en équipe de France 2, pointe quant à elle à la 14e place, après une défaite face à l'équipe de Russie 1 en 16e de finale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.