Journée des droits des femmes : les Rémoises et les Rémois mobilisés

En cette journée internationale des droits de femmes 2020, deux rassemblements étaient organisés à Reims. Plusieurs centaines de personnes ont bravé la pluie pour parler des femmes, et de leur place dans la société.

Une centaine de Rémoises et de Rémois se sont rassemblés devant l'hôtel de ville de Reims pour évoquer et dénoncer la condition de la femme aujourd'hui.
Une centaine de Rémoises et de Rémois se sont rassemblés devant l'hôtel de ville de Reims pour évoquer et dénoncer la condition de la femme aujourd'hui. © Mathilde Kaczkowski - FTV
Ce dimanche 8 mars 2020, journée internationale des droits des femmes 2020, plusieurs centaines de marnaises et de marnais se sont réunis à travers la cité des Sacres. L'occasion, comme le rappelle le site officiel du gouvernement "de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter des victoires et des acquis, de faire entendre des revendications, d'améliorer la sitation des femmes ou encore de mobiliser en faveur des droits des femmes et de leur participation à la vie politique et économique".

Chaque année, les Nations Unies définissent une thématique différente. Le thème du 8 mars 2020 était "Je suis de la Génération Egalité : Levez-vous pour les droits des femmes". Dans ce contexte, de nombreux Rémoises et Rémois se sont levés et réunis devant l'hôtel de ville de Reims. C'est la première année qu'un tel rassemblement était organisé à Reims en hommage à cette journée mondiale.

A l'appel des syndicats Solidaire Marne, FSU Marne, et FO, il y a une semaine, un mouvement a été lancé sur Facebook pour lutter contre toutes les formes de discrimination et mieux prendre en compte les femmes dans la réforme des retraites.
 
© Damien Louvet - France 3 Champagne-Ardenne

Parmi les femmes présentes ce dimanche 8 mars après-midi sur le parvis de la mairie de Reims, Elodie Geas, secrétaire départementale Solidaire Marne. "Notre mobilisation, c'est une idée de convergence des luttes car les femmes sont les grandes perdantes de la réforme des retraites par exemple. Qu'il s'agisse de la pension de reversion, de la retraite par points calculée sur l'ensemble d'une carrière professionnelle. Pour les femmes c'est injuste, car souvent elles travaillent à temps partiel, ou dans leur carrière elles ont des temps d'arrêt pour élever leurs enfants. Sans oublier le salaire des femmes qui est en France en moyenne inférieur de 20% à celui des hommes!"
 

Et la militante de poursuivre : "Il y a aussi toutes les attaques contre le corps de le femme avec le mouvement  #metoo qui a rebondi suite aux révélations sur le milieu sportif, ou encore la nomination de Roman Polanski, et le fait qu'il gagne le prix du meilleur réalisateur. Alors ok, on peut séparer l'homme de l'artiste mais est-ce qu'on peut séparer le femme de la victime? Tout cela envoie un message très négatif à l'égard des femmes."
 
Une centaine de coureurs et coureuses se sont élancés le long du canal en jupe pour la plupart pour la journée des droits de la femme.
Une centaine de coureurs et coureuses se sont élancés le long du canal en jupe pour la plupart pour la journée des droits de la femme. © Mathilde Kackowski - France 3 Champagne-Ardenne

Autre événement, même cause, le long de la coulée verte à Reims, une centaine de coureurs et coureuses adultes et enfants, en jupe, ont foulé les abords du canal sur trois parcours 2,5 km, 5 km ou 10km. L' événement "Jogging en jupe Reims 2020" a été organisé pour la 6ème année consécutive par des étudiants sage-femme. Il a séduit son public. Ambiance convivialité et bonne humeur malgré la pluie. Les fonds récoltés seront reversés à l'association France Victime 51- le Mars qui utilisera cet argent pour les femmes victimes de violence, pour décorer entre autres les appartements où elles sont relogées.

"La jupe c'est un symbole de la féminité, on trouvait le clin d'oeil approprié en cette journée des droits de la femme", explique Bérangère Begaud, l'une des organisatrices. Au total sur cette journée plus de deux cent personnes se sont mobilisées à Reims pour mettre les femmes à l'honneur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journée internationale des droits de la femme société femmes manifestation économie social