Marne : contamination au covid à l'école de Warmeriville, nombreuses classes fermées

À l'école de Warmeriville (Marne), des cas de coronavirus (covid-19) parmi les élèves ont conduit à la fermeture de plusieurs classes de maternelle et de primaire. C'était le lundi 20 septembre : les parents doivent s'adapter.

La rentrée n'aura pas duré longtemps à Warmeriville (Marne). À peine trois semaines après le retour des élèves sur les bancs de l'école, plusieurs classes ont (provisoirement) fermé.

La faute au coronavirus (Covid-19) : dès qu'un ou une élève est malade, toute la classe se retrouve cas contact. Ce sont 3.5 classes de maternelle (une classe était divisée en deux au moment de la sieste) et deux classes de primaire qui ont été contraintes à la fermeture.

Au total, il y a six classes de maternelle et onze classes de primaire dans cette école de la vallée de la Suippe. Selon les données des services scolaires de l'agglomération du Grand Reims, contactés par France 3 Champagne-Ardenne, un total de 453 élèves fréquente le pôle scolaire de Warmeriville (visible sur la carte ci-dessous).
 


L'école est passée près de la fermeture : "on ne veut pas tout fermer, on va voir comment ça évolue". Des classes fermées pour cause de covid dans l'agglomération, c'est déjà arrivé, "mais rarement autant sur une seule école".

Les élèves pourront revenir dans une semaine, si leur test ne révèle aucune contamination. Les élèves malades ne pourront revenir que dans dix jours. 

Selon un courriel envoyé aux parents et consulté par France 3 Champagne-Ardenne, des "cours en distanciel" seront mis en place "prochainement". À noter que l'accès à la cantine nécessite d'attendre quatorze jours, au lieu des sept qui suffisent au retour en classe. 
 

Des solutions existent

Les parents doivent évidemment s'adapter pour s'occuper de leurs enfants. À l'agglomération, on rappelle que "le système pour demander des jours à l'employeur pour s'en occuper" a été réactualisé. "Comme ça s'est produit il y a un an."

Pour autant, l'intégralité de l'école n'a pas été fermée. "Car ça représente quand même pas mal de familles." Qui travaillent. Le cas échéant, la législation prévoit :


Quelques témoignages ont été envoyés à France 3 Champagne-Ardenne. Amandine fait école à la maison. Aude craint "le télétravail ou un arrêt". Virginie, elle, a opté pour le télétravail "mais les devoirs de mon fils en même temps, cela rappelle des mauvais souvenirs"

Stéphanie évoque "un vrai casse-tête", elle a dû faire garder sa fille par sa mère ("qui est vaccinée, ouf") pour "pouvoir aller travailler deux jours. Mais les deux prochains, je suis obligée de rester à la maison." Marine n'a pas eu cette possibilité. "Je me retrouve avec mes deux enfants sur mon lieu de travail puisque j'ai un travail à responsabilité qui ne me permet pas d'être absente, ni de faire du télétravail."
 

Peu de classes fermées sur la région

À l'échelle de la Champagne-Ardenne, aucune des 1.083 écoles de la région n'était fermée le jeudi 16 septembre. Et 25 classes étaient fermées (sur un total de 10.491 classes, détails en infographie ci-dessous). Ce qui concerne dans la globalité 128 élèves et 10 membres du personnel éducatif.
 


La majorité des classes fermées (douze) se trouvait dans le département de la Haute-Marne. Cinq "seulement" dans l'Aube, et quatre dans la Marne et dans les Ardennes.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société jeunesse famille covid-19 santé