Marne : des livreurs détournent pour 400.000 euros de marchandise

Joli coup de filets des gendarmes de la Marne / © gendarmerie de la Marne
Joli coup de filets des gendarmes de la Marne / © gendarmerie de la Marne

Une opération judiciaire déclenchée mardi 28 janvier sur l'ensemble du département de la Marne a permis de mettre la main sur de multiples marchandises détournées. Le point de départ de l'enquête : c'est une plainte de l'hypermarché de Champfleury, près de Reims. 

Par Eric Normand

C'est le fruit d'une enquête de 4 mois. Les gendarmes de la compagnie de Reims ont placé en garde à vue quatre personnes. Au terme de leur interrogatoire, elles ont reconnu avoir détourné et écoulé des colis pour une valeur marchande d'environ 400.000 euros. 

Tout commence en septembre 2019, le Leclerc de Champfleury porte plainte. L'hypermarché attend une commande de 300 jeux vidéo. Elle n'arrivera jamais jusque dans les rayons du magasin. Ce sont les gendarmes de la brigade de Taissy et de la brigade de recherches de Reims qui sont saisis de l'enquête. Ils remontent le fil de la commande. L'expéditeur initial, c'est le groupe Ciblex basé en région parisienne. Les enquêteurs mettent le groupe hors de cause. Des sociétés de sous-traitance sont dans le viseur. 

Un scénario bien rodé

Au fil de l'enquête, les gendarmes se rendent compte que de très nombreux vols sont effectués par les salariés eux-mêmes de la société de sous-traitance : des jeux vidéo, parfums, lunettes ... Ces produits sont revendus, soit par le bouche à oreille, soit sur des sites de petites annonces ou encore à des collègues et des amis.
 
Des lunettes, des jeux vidéo, des parfums, des DVD pour un montant de 400.000 euros / © gendarmerie de la Marne
Des lunettes, des jeux vidéo, des parfums, des DVD pour un montant de 400.000 euros / © gendarmerie de la Marne
 

Découverte d'un vrai trésor

Une opération d'envergure est alors mise en place. Rien n'est laissé au hasard. Elle a lieu le mardi 28 janvier, date à laquelle des perquisitions simultanées sont menées aux domiciles des mises en cause présumés. Des perquisitions à Reims, Châlons-en-Champagne et Vitry-le-François. C'est alors que les forcves de l'ordre découvrent un vrai trésor : des DVD, des jeux vidéo, des produits de cosmétiques, lunettes, consoles, manettes de jeux, bijoux. La liste est longue. Le montant du détournement est évalué à 400.000 euros. Les quatre livreurs seront prochainement convoqués devant le tribunal correctionnel de Reims.

Sur le même sujet

Les + Lus