Les migrants de plus en plus nombreux dans le parc Saint John Perse à Reims

Les tentes occupées par les migrants dans le parc St-John Perse à Reims. / © Loïc Blache / France 3 Champagne-Ardenne
Les tentes occupées par les migrants dans le parc St-John Perse à Reims. / © Loïc Blache / France 3 Champagne-Ardenne

Depuis le début de l'été, les migrants en attente de rendez vous administratif sont de plus en plus nombreux à s'installer dans des conditions sanitaires très difficiles au parc St-John Perse. La mairie demande à la Préfecture le démantèlement du camp.

Par Grégoire Schott

Les semaines passent et les tentes de fortune du "camp Eisenhower" ne désemplissent pas. Les migrants occupent toujours une partie du parc St-John Perse situé quartier Croix Rouge à Reims. En juin dernier, ils avaient été évacués par les forces de l'ordre d'un premier camp situé à proximité. Un élan de solidarité des associations et de la population s'était créé. Depuis, les réfugiés n'ont toujours pas obtenu de logement décent de la part de l'Etat. A l'approche de l'hiver, des migrants remplacent d'autres migrants et la situation semble bloquée. Le maire de Reims a demandé vendredi soir le démantèlement de ce camp.

Les migrants au parc St-John Perse à Reims
Depuis le début de l'été, les migrants en attente de rendez vous administratif sont de plus de plus nombreux à s'installer dans des tentes de fortune au parc St-John Perse à Reims. Intervenants : Fato, 66 ans - Demandeur d'asile d"origine arménienne ; Harutyeu, 67 ans - Demandeur d'asile d'origine arménienne ; Hayk, 20 ans - interprète bénévole au Secours Catholique ; Renée-Alix Demerval - Bénévole membre du collectif 51 ; Christian Dennis - Bénévole membre du collectif 51 - France 3 Champagne-Ardenne - Juliette Poirier / Loïc Blache / Véronique Brice



A lire aussi

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne