Coronavirus et municipales à Reims : “On est un peu étonné mais il y a du monde, les gens prennent leurs précautions”

Certains électeurs viennent avec des masques. Reims, 15/03/2020 / © FTV
Certains électeurs viennent avec des masques. Reims, 15/03/2020 / © FTV

Dans le bureau de vote de la rue Libergier à Reims, on compte 898 inscrits, 70 ont votés à 9h30 ce dimanche 15 mars. Le covid-19 est dans tous les esprits, avec le passage en stade 3. On vous raconte l'ambiance en ce jour -étrange- d'élections municipales. 

Par Roni Gocer

À quelques centaines de mètres de la cathédrale de Reims, le bureau de vote installé dans l'École Supérieure d'Art et de Design a ouvert ses portes à 9h ce dimanche 15 mars 2020. Si l'ambiance y est détendue, malgré le passage en stade 3, le covid-19 reste au coeur des discussions. Masques, gants, gels : tout est fait pour venir voter en dépit de la peur du virus. Malgré l'inquiétude soulevée par les dernières déclarations du gouvernement, Martine, tient à voter : « Ça me dissuade pas de venir, j’ai l’impression que toute les précautions sont prises. Peut-être qu’on aurait pu fermer les écoles plus tôt quand même. » 

Installé à la table devant l'urne transparente, Jean-Marc Devavry, est assesseur depuis plus de 20 ans : « Je ne suis pas inquiet sur la participation, je vois ce matin des têtes que je n’ai pas vu aux européennes. » Danielle Gochard, présidente du bureau s'attendait à moins de votants ce matin : « On est un peu étonné, mais il y a du monde, les gens sont bien informé, ils prennent leurs précautions».
Sur 898 inscrits dans ce bureau de Reims, 70 avaient votés à 9h30. 
 
Masque et précaution de rigueur pour voter, ici à Reims. / © Roni Gocer, FTV.
Masque et précaution de rigueur pour voter, ici à Reims. / © Roni Gocer, FTV.
Près de l'Hôtel de ville de Reims, bureau 101, les votants ne sont pas nombreux mais le flux est continu. Si certains électeurs portent un masque sur le visage, tous en revanche apportent leur propre stylo pour signer les registres. Même si le bureau de vote en fournit. Un mètre d'espace entre chacun, on regarde les assesseurs qui inspirent le respect. "Vous prenez deux bulletins au moins s'il vous plaît". Le strict minimum, et une ambiance jamais vue. Inquiétude, mine mi angloissée, mi courageuse. dehors, certains ne résistent pas à se rassembler en petit groupe, pour échanger. La situation est peu ordinaire. 
 
Le coronavirus, au coeur des élections municipales. / © FTV
Le coronavirus, au coeur des élections municipales. / © FTV
Sortant de l'isoloir, le maire sortant de reims, Arnaud Robinet, confie son sentiment. "C’est une journée un peu particulière, depuis 72h les choses ont évolués très vite. (...) Quelque soit le résultat, on n'aura pas la tête à fêter quoi que ce soit. Ce qui m’importe, c’est la reprise demain de la gestion de la situation dans la ville".
Les visages sont graves et inquiets dans ce bureau de vote. Reims, 15/03/2020. / © Roni GOCER / France 3 Champagne-Ardenne
Les visages sont graves et inquiets dans ce bureau de vote. Reims, 15/03/2020. / © Roni GOCER / France 3 Champagne-Ardenne

Dans l'école Voltaire où il vote, les isoloirs ne désemplissent pas. Avant d'y rentrer, les électeurs sont invités à se désinffecter une première fois les mains - puis parfois une deuxième après avoir déposer l'urne. "Nous depuis 8h ça n'arrête pas. Pour l'instant je ne vois pas de différence avec les dernières municipales dans la participation", explique Christelle, qui aide au bon déroulement du scrutin. Un peu plus loin, Valérie fait la moue avant d'aller vers l'urne : "J'ai quand même le sentiment qu'on aurait pu voter 3 mois plus tard. Ça aurait été moins anxiogène quand même." 
 

Dans les bureaux du centre, les électeurs sont toujours très présents. Cette année encore, ça ne change pas.
-Christelle, membre du bureau de vote de l'école Voltaire à Reims


Face à elle Cécile reste concentrée. Assise derrière la table des assesseurs, elle a vu défiler toute la matinée les électeurs. Et à chaque fois, c'est elle qui tamponne leurs cartes. "Finalement on ne sent pas trop la psychose, glisse-t-elle. Au début, je pensais venir avec des gants, mais finalement ce n'est pas un problème puisqu'on se désinffecte les mains toutes les 10-15 minutes." Quelques votants préfèrent tout de même partir sans tampon, de peur de rester plus longtemps dans le bureau. 
Bien qu'elle soit venue voter, Valérie ne cautionne pas le maintien du scrutin. Reims, 15/03/2020 / © Roni GOCER / France 3 Champagne-Ardenne
Bien qu'elle soit venue voter, Valérie ne cautionne pas le maintien du scrutin. Reims, 15/03/2020 / © Roni GOCER / France 3 Champagne-Ardenne
Dehors à quelques rues, Alicia et Circé rigolent à gorge déployée. Âgées respectivement de 19 et 18 ans, elles n'iront pas voter ce dimanche. Par peur du coronavirus ? Les deux jeunes rient de plus belle. "Franchement, j'ai pas suivi, je connais pas les programmes, confesse Circé. Maintenant si j'étais sûre de mon vote, j'y serais allée, quoi qu'il arrive, malgré le virus."  

La carte et les horaires d'ouverture des bureaux de vote de Reims. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus