Première pierre posée au musée des beaux-arts de Reims, ouverture prévue en 2025

La première pierre du chantier du musée des beaux-arts de Reims (Marne) a été posée ce lundi 22 mai. Les travaux vont bientôt démarrer, pour s'achever en fin d'année 2025.

C'est un chantier ambitieux, coûteux, et important devant lequel la mairie de Reims ne reculera pas. Celui du musée des beaux-arts

Ce lundi 22 mai 2023, la première pierre dudit chantier a été posée par la directrice de l'institution, Catherine Delot. Mais il faudra attendre le début du mois de juillet pour le lancement effectif des travaux, longtemps attendus (il faut faire trois mois de fouilles archéologiques avant).

Ceux-ci devraient se terminer en fin d'année 2025. La surface du musée sera alors multipliée par trois, de quoi mettre bien plus en valeur le mobilier Art Déco ou le fonds Foujita détenus par l'institution, qui a fermé ses portes en 2019.

Budget en hausse

Coût de la rénovation : 54 millions d'euros. C'est à dire neuf de plus que ce que laissait deviner le budget prévisionnel : c'était avant l'inflation et l'augmentation du prix des matières premières...

"La ville va évidemment assumer", a expliqué Arnaud Robinet, le maire (Horizons), à France 3 Champagne-Ardenne. "Ses finances le lui permettent." Un appel au mécénat est prévu. "J'ai pu entendre ou lire que nous appelons les Rémois à financer ce surcoût : pas du tout. On ne va pas leur faire les poches pour trouver ces neuf millions. Ce mécénat est pour les opérations ponctuelles, comme cela existe pour le patrimoine à travers la mission du mécénat. L'objectif, c'est vraiment les opérations ponctuelles autour du musée, et pas de financer ce surcoût."

 

L'architecte portugais Francisco Aires Mateus va notamment redessiner un cloître dans cette ancienne abbaye où le musée avait été inauguré en 1913. Il est envisagé comme un futur lieu de vie et de passage pour la population rémoise.

Une pose de première pierre qui a inspiré Daniel Casanave, dessinateur de France 3 Champagne-Ardenne...