Reims : 11 tonnes de farine offertes à la Banque Alimentaire par l’association Les Agriculteurs ont du Cœur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Line Fournier

Sur ces six derniers mois, la Banque Alimentaire de la Marne a enregistré une hausse des demandes de 15%. Les associations caritatives et épiceries sociales sont confrontées à un afflux de demandes considérable. Face à cette situation, Les Agriculteurs ont du Cœur a mobilisé ses adhérents. Le résultat, c’est la livraison de 11.000 paquets de farine, une des denrées essentielles de l’alimentation.

C’est en février 2021 qu’est née l’association Les Agriculteurs ont du Cœur, dans la Marne. Au plan national, elle est présidée par Christian Ouillet. Dans la Marne, c’est Mickaël Jacquemin, céréalier et apiculteur à Lignon, au sud de Vitry-le-François qui a fondé l’antenne locale. C’est avec enthousiasme qu’il évoque les actions de l’association.

Au niveau national, un partenariat  avec le constructeur de tracteur Landini,  va permettre à chaque tracteur vendu de reverser 200 euros à l’association des blouses roses qui regroupe des bénévoles se rendant au chevet des enfants malades. A Clermont-Ferrand et à Rennes, des dons de lait ont été réalisés par Les Agriculteurs ont du Cœur. Il y a de nombreuses actions méconnues".

Tout ce qu'on peut apporter à la société, par pudeur on ne le dit pas, mais la notion de mutualisme, le collectif, c'est une valeur qui compte pour les agriculteurs.

Mickaël Jacquemin, fondateur de l'association Les Agriculteurs ont du Coeur, dans la Marne.

A l’occasion de la dernière foire de Chalons-en-Champagne, en septembre 2021, c’est une opération de don de blé qui a été mise en place. " La coopérative Vivescia a trouvé l’idée intéressante. Un formulaire a été distribué sur le stand, les techniciens ont proposé le projet". Le résultat, c’est 11.000 paquets d’un kilo  de farine que la Banque Alimentaire de la Marne va redistribuer à ses 37 associations partenaires. Le partenariat Vivescia, Solaal, Banque Alimentaire avec l’association Les Agriculteurs ont du Cœur permet de répondre à des besoins croissants.  

Augmentation de la précarité alimentaire

A la Banque Alimentaire de la Marne, la livraison de ces paquets de farine est plus que bien accueillie. "Les gens ont tenu le coup pendant la première partie de la pandémie", explique Dominique Choisy, vice-président de la Banque Alimentaire de la Marne, chargé de récolter les vivres. "Mais sur ces six derniers mois, la demande des associations a augmenté de 15%. Factures d’électricité, d’eau, les gens ne peuvent plus faire face aux dettes". La précarité alimentaire a bondi.

A la Banque Alimentaire qui en 2020 a distribué 1.600 tonnes de vivres, on compte 70 à 75 bénévoles. "Pendant la pandémie, beaucoup de personnes nous ont rejoints, kinés, veilleurs de nuit…Certains continuent à venir", raconte Dominique Choisy qui a été sensible à cette mobilisation. Leur tâche est lourde. "Nous avons des difficultés sur les produits frais et la viande, à cause de la rigueur sanitaire. Il faut respecter les dates limites de consommation".

Cette année, outre l’alimentation, la Banque Alimentaire a souhaité collecter des produits d’hygiène et des produits pour bébés. Les besoins sont considérables, aussi l’initiative des agriculteurs a mis du baume au cœur des bénévoles.  

Dans les gènes de l’association

"Leur cœur est grand !"souligne Dominique Choisy, vice-président de la Banque Alimentaire de la Marne, en parlant des agriculteurs. "Cette association, Les Agriculteurs ont du Cœur, n’organise pas seulement des collectes alimentaires. Elle mène également des actions en faveur des handicapés".

Claude Vegas est chargé de communication pour le groupe coopératif Vivescia, qui regroupe 10.500 adhérents, dont une majorité de céréaliers. "On n’a pas hésité. C’était important. On a été sensible à cette opération de solidarité, mais ce n’est pas la première fois. En mars 2020, dix tonnes de farine avaient déjà été distribuées dans différentes communes et associations du Grand Est".

Sur ces six derniers mois, la demande des associations a augmenté de 15%. Factures d'électricité, d'eau, les gens ne peuvent plus faire face aux dettes.

Dominique Choisy, vice-président de la Banque Alimentaire de la Marne.

C’est aux Grands Moulins de Paris, qui appartiennent à Vivescia qu’a été transformé le blé récolté et mis la farine en sachets. Les Grands Moulins de Paris ont d’ailleurs augmenté la collecte de blé d’environ un tiers pour obtenir ces 11.000 paquets de farine. La bonne nouvelle, c’est que l’opération sera reconduite en 2022, pour obtenir plus de tonnage.

La pudeur des agriculteurs

Ces dernières années, les agriculteurs avaient parfois été confrontés à  "l'agribashing", autrement dit à de violentes critiques. Cette opération offre une image de générosité de la profession. "C’est évident, c’est important d’organiser de telles opérations. Tout ce qu’on peut apporter à la société, par pudeur, on ne le dit pas, mais la notion de mutualisme, le collectif, c’est une valeur qui compte pour les agriculteurs. Il suffit de le rappeler".

La farine est une donnée essentielle de l’alimentation. Elle entre dans de nombreuses préparations. Et comme les pâtes, elle est souvent donnée lors des collectes. A la Banque Alimentaire, la livraison de ces paquets a réchauffé les cœurs.