Rallye Monte-Carlo historique : 124 voitures attendues à Reims le 31 janvier, pour le départ de la 23e édition

Le grand jour des passionnés de rallye automobile approche. Le 31 janvier 2020, au départ du rallye Monte-Carlo historique, plus d'une centaine de voitures historiques vont partir de Reims, depuis les Halles du Boulingrin pour rejoindre Monaco. Le programme a été détaillé ce mercredi 15 janvier. 
En février 2019, le rallye Monte-Carlo historique avait démarré devant la cathédrale de Reims.
En février 2019, le rallye Monte-Carlo historique avait démarré devant la cathédrale de Reims. © France 3 Champagne-Ardenne
Les moteurs vont vrombir. Les pilotes seront concentrés et comme depuis les débuts, les passionnés de belles carosseries seront au rendez-vous avec leur appareils photos (ou leur smartphones). Le 31 janvier 2020, devant les Halles du Boulingrin à Reims, le 23e rallye Monte Carlo Historique va partir sur les chapeaux de roues, chaque minute. Comme Reims, Athènes, Barcelone, Glasgow, Milan et Monaco, font partie des heureuses villes élues. En accueillant dans la cité des sacres plus du tiers des 321 équipages espérés à l’arrivée dans la Principauté, Reims s'en tire plutôt bien.

Si les vérifications techniques auront lieu au parc des expos de Reims, le jeudi 30 janvier de 15h30 à 18h, et le vendredi 31 janvier de 8h30 à 15h. Des animations sont prévues dès 16h le vendredi avant le départ, jusqu'à 19h sur le parking du Boulingrin. Reims est la ville-départ comptant le plus grand nombre de binômes : 111 en 2019 et 124 en 2020, ce qui montre l’importance de ce rallye dans la cité des Sacres, sachant qu’il y a au total 308 binômes pour cette 23e édition. 

VIDÉO - Revoir le départ de la 30e édition en février 2019 à Reims
 
Rallye Monte-Carlo historique février 2019 à Reims

Le règlement est strict, pour avoir le privilège de participer à ce rallye des nobles anciennes, la déclinaison historique du Monte-Carlo, "il faut piloter une voiture ayant participé aux Rallyes Automobiles Monte-Carlo entre 1911 et 1980. Dans le but de donner à tous les concurrents la possibilité de figurer honorablement au classement, il y aura encore, en 2020, trois moyennes à respecter et à conserver tout au long de l’épreuve".

L’Allemand Walter Rohrl, champion d’Europe en 1974 et double champion du monde en 1982 et 1984, sera au départ de Reims. Parmi les 124 duos annoncés, ce pilote, passé notamment par des écuries comme Porsche ou Lancia, sera l'unes des têtes d’affiche au départ de la cité des sacres. Il a remporté à trois reprises le rallye de Monte-Carlo dans le championnat d’endurance FIA de 1982 à 1984. C’est donc un grand monsieur du rallye qui s’élancera avec son co-pilote, Christian Geistdorfer.
 
Voir cette publication sur Instagram

Countdown ⏱🔜 WRC - Rallye Monte-Carlo 2020 ℹ www.acm.mc 🛍 www.monaco-grandprix.com #RallyeMonteCarlo #WRC

Une publication partagée par Automobile Club de Monaco (@automobileclubmonaco) le



Seize équipages de l’association rémoise, engagés sur la compétition prendront également la route vers Monaco. Au total, quinze nationalités différentes seront représentées au sein des équipes. Des grands classiques des écuries Porsche, Volkswagen ou encore Lancia se dirigeront vers la première grande ville étape, Valence dans la Drôme. Un parcours dans ce département puis dans l’Ardèche mènera les pilotes vers la principauté de Monaco le dimanche, au terme d’un trajet de 940 km.
 
Avant le départ du rallye 2019 à Reims.
Avant le départ du rallye 2019 à Reims. © France 3 Champagne-Ardenne


Jean-Claude Leuvrey, président délégué de la ligue Grand est de sport automobile confie son enthousiasme légendaire, à quelques jours du départ. "Le départ, c'est une grande fête du sport automobile. C'est très convivial, les pilotes ne sont pas en parc fermé, ils adorent parler de leur voiture avec le public. Ils sont dans les starting-blocks. La première voiture voiture partira à 19h, ce sera le patron du groupe PSA, Carlos Tavares, puis deux alpines qui se suivent. Et ensuite Walter Rohrl, le fameux pilote allemand, puis les équipages vont partir jusqu'à 21h30. On regrette de ne pas s'élancer de la cathédrale de Reims, mais c'est ainsi", déplore le passionné. 

"C'est dommage car ce monument historique symbolise Reims. Avec le champagne. L'an dernier, c'était bien et là... on s'adapte. Ce sera peut-être plus pratique pour les spectateurs. Le jour du départ, on sera une vingtaine de bénévoles mobilisés. On est fiers de la confiance des monégasques. On est de loin la première ville départ". 
 
Carlos Tavares, le patron du groupe PSA, en février 2019 à Reims. Avec sa Peugeot 104.
Carlos Tavares, le patron du groupe PSA, en février 2019 à Reims. Avec sa Peugeot 104. © France 3 Champagne-Ardenne

Un conseil pour les visiteurs, il faut venir dès 17h30 le 31 janvier. Sur le village, de nombreuses animations gratuites sont prévues.

Carte - l'étape en Champagne-Ardenne, du vendredi 31 janvier au samedi 1 Février 2020 : 233 km - Temps idéal : 4 h 50
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rallye monte-carlo historique sport rallye auto-moto