Reims : accident mortel de trottinette électrique, “la réglementation n'est pas claire”

Une jeune femme, conductrice d'une trottinette électrique, est décédée à Reims à la suite d'un accident avec une voiture le dimanche 1er septembre 2019. / © document remis
Une jeune femme, conductrice d'une trottinette électrique, est décédée à Reims à la suite d'un accident avec une voiture le dimanche 1er septembre 2019. / © document remis

Dimanche matin, la conductrice d’une trottinette électrique a été transportée à l’hôpital à la suite d’un accident avec une voiture. La jeune femme est décédée ce lundi 2 septembre aux alentours de 13 heures. Le procureur de Reims s'est exprimé sur ce drame. 

Par Flore Caron

Dimanche 1er septembre 2019, aux alentours de 6h30, un accident est survenu à Reims entre une trottinette électrique et une voiture dans le quartier Saint-Anne. La conductrice de la trottinette, âgée d’environ 25 ans, est décédée ce lundi 2 septembre. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l’accident.
 

Le conducteur de la voiture affirme être passé lorsque le feu était vert et les tests d’alcoolémie et de drogue sont négatifs. Quant à la conductrice, les résultats ne sont pas encore connus, une autopsie va être réalisée. A priori la jeune femme conduisait sans protection : ni casque, ni gilet jaune et sans éclairage. Quand les secours sont arrivés sur place, les écouteurs de la jeune femme diffusaient de la musique à un volume très élevé. L’enquête tentera de déterminer si ce dernier élément a eu des conséquences sur l’accident. Selon Mattieu Bourette, procureur de la république, il s’agit du premier accident mortel impliquant une trottinette électrique à Reims.


Une réglementation floue

En ce qui concerne les trottinettes électriques, « il y a un flou juridique », affirme Matthieu Bourette. « Il y a une évolution très rapide de ces usagers de la route et la réglementation n’est pas claire », déplore-t-il. La question est : Doit-on appliquer aux trottinettes les lois assignées aux véhicules ou celles assignées aux piétons. « Je suis incapable de dire si je peux verbaliser un conducteur de trottinette électrique s’il n’a pas de casque », regrette le procureur. La loi mobilité est actuellement en débat au parlement pour statuer sur ces questions.
 
La conductrice de la trottinette, était âgée d’environ 25 ans. Le choc s'est produit à Reims, quartier Ste Anne. / © document remis
La conductrice de la trottinette, était âgée d’environ 25 ans. Le choc s'est produit à Reims, quartier Ste Anne. / © document remis

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus