• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims: Ambiance à quelques heures du premier match au stade Delaune de la coupe du monde féminine de la FIFA

Des supporters norvégiens venus en famille à Reims pour le match Norvège-Nigéria au stade Auguste Delaune de la coupe du monde féminine. / © Cécile Banasik - France 3 Champagne-Ardenne
Des supporters norvégiens venus en famille à Reims pour le match Norvège-Nigéria au stade Auguste Delaune de la coupe du monde féminine. / © Cécile Banasik - France 3 Champagne-Ardenne

Ce samedi 8 juin soir, le stade Auguste Delaune accueille le 4ème match de la coupe du monde féminine de la FIFA qui opposera la Norvège au Nigéria. Bénévoles, supporters français et étrangers arpentent les rues de la cité des Sacres en attendant le coup d'envoi à 21h.

Par Juliette Poirier

La ville de Reims va accueillir six matches de la coupe du monde féminine de la FIFA. Quatre matches de poule dont un match de 1/8ème de finale. 
Ce samedi 8 juin à 21h a lieu le coup d'envoi du premier match organisé dans la cité des Sacres accueille au stade Auguste Delaune. Un match qui oppose la Norvège au Nigéria. Deux équipes du groupe A, le même que celui de la France. La FIFA a investi la ville de Reims pour attiser l'enjeu de ce premier match rémois avec de l'information et des animations.

Pour avoir tous les renseignements, affiches, plans de la ville et circuit FIFA organisé dans Reims, rendez-vous place d'Erlon près de la fontaine des solidarités, dans une petite cabane en bois blanche, Mamie Francine vous accueille et vous guide avec un grand sourire et une bonne humeur à toute épreuve.
A 79 ans, cette bénévole engagée est "ravie que cet évènement dynamise la cité des Sacres". Elle interpelle les passants et n'oublie pas de distribuer les éventails papier de la coupe du monde féminine "pour vous rafraîchir messieurs dames!" Elle apprécie notamment le football féminin : "Les filles sont bien plus courageuses que les hommes, elles font moins de chiqué!"
Francine Lamole alias "mamie Francine" distribue les plans et éventails aux supporters de la coupe du monde féminine. Comme elle, ils sont une centaine de bénévoles à renseigner touristes et passants. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
Francine Lamole alias "mamie Francine" distribue les plans et éventails aux supporters de la coupe du monde féminine. Comme elle, ils sont une centaine de bénévoles à renseigner touristes et passants. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
La cabine d'information de la coupe du monde féminine de la FIFA 2019 oriente les spectateurs et supporters. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
La cabine d'information de la coupe du monde féminine de la FIFA 2019 oriente les spectateurs et supporters. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne


De nombreux étrangers s'arrêtent au stand de Mamie Francine, et de nombreux norvégiens surtout. Europe oblige, il leur a été un peu plus facile de se déplacer que les Nigérians. Mais des Anglais, Allemands, et des Belges étaient également présents ce samedi dans les rues de Reims avec chacun leur équipe favorie et leurs pronostics.

Parmi les Norvégiens croisés, tous sont unanimes, forcément ce soir c'est leur pays qui va gagner. Ine et Justine sa fille de 16 ans, joueuse, attendent le match avec impatience. Après le match France -Corée du Sud qu'elle ont vu hier soir à Paris, elles s'inquiètent déjà de la rencontre France-Norvège. "Ca va être dur, les Françaises sont très fortes et bien organisées".
Ine et sa fille Justine norvégiennes croient en la victoire de leur pays face au Nigéria. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
Ine et sa fille Justine norvégiennes croient en la victoire de leur pays face au Nigéria. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne

Même discours chez ce couple Daniel et Kristin et chez ses deux anciennes joueuses de l'équipe norvégienne qui ont connu l'apogée de leur équipe dans les années 90. "Nous craignons la France! Il va falloir mettre les bouchées doubles. Si la France fait des fautes, alors on a peut être une chance", glissent-elles dubitatives.
 
Daniel et Kristin, Norvégiens, venus assister au match Norvège- Nigéria / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
Daniel et Kristin, Norvégiens, venus assister au match Norvège- Nigéria / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne

En remontant la rue de Vesle, direction la fan zone (entrée gratuite), en lieu et place du stade d'athlétisme Saint-Symphorien au chevet de la cathédrale, où de nombreuses animations tels les jeux de quille ou jeux de fléchette géants, les séances de futsal en extérieur sur un revêtement spécialement posé pour l'occasion ont été organisées.
 

Animations de la fan zone FIFA 2019 Reims mondial féminin

Emilie, 11 ans, est fan de football et joueuse. Elle est venue en famille et avec l'entraîneur de son club mosellan l'ASC Dolving pour assister au premier match rémois. Elle n'a pas résisté à participer à l'animation tatoo de la fan zone.
"J'adore le football parce que c'est la convivialité et l'esprit d'équipe".

 

Emilie, 11 ans joueuse et fan de football est venue spécialement de Moselle pour voir le match. Elle s'est fait poser le tatoo à l'éphigie d' Ettie la mascotte du mondial féminin 2019. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne
Emilie, 11 ans joueuse et fan de football est venue spécialement de Moselle pour voir le match. Elle s'est fait poser le tatoo à l'éphigie d' Ettie la mascotte du mondial féminin 2019. / © Juliette Poirier - France 3 Champagne-Ardenne


88.000 billets vendus

Dans les rues du centre-ville rémois, quelques supporters et supportrices étaient de sortie. Certains bars de la place d'Erlon et du parvis de la cathédrale ont prévu de retransmettre la rencontre. Mais le temps oscillant entre pluie et éclaircies, les terrasses n'ont commencé à se remplir qu'en milieu d'après-midi.

Entre les touristes de passage dans la cité des Sacres et les véritables fans de football venus spécialement pour l'occasion, difficile de faire le distinguo.
D'après Stéphanie Gagnoux, présidente du club hôtelier de Reims Champagne, et directrice de l'hôtel Mercure de Reims, "il n'y a pas eu de demandes de réservation en masse spécialement pour le match Norvège-Nigéria. Ni de moyens supplémentaires déployés dans l'hôtellerie. Cela n'est pas flagrant car nous sommes déjà en haute saison. Coupe du monde ou pas, les plannings de réservation sont déjà chargés à cette période."

D'après Kim Duntz, adjointe à la ville en charge des sports, à ce jour à Reims, 88.000 billets ont été vendus pour l'ensemble des 6 matches qui se dérouleront dans la cité des Sacres.  Ce qui signifie que quatre des six matches prévus à Reims devraient donc se jouer à guichet fermé, le stade Auguste Delaune ayant une capacité d'accueil de 20.000 places.

En milieu de journée, plus de 11.000 billets étaient réservés pour le match Norvège-Nigéria. Mais la ville de Reims attend 14.000 spectateurs ce samedi soir au stade Auguste Delaune. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus