Reims Champagne Run : la célèbre course rémoise change de nom, d'organisation et de formule, plus écolo

La célèbre course à pied fait son grand retour ce weekend du 14 et 15 octobre sous un nouveau nom, Reims champagne Run, mais aussi une nouvelle formule : le grand trail s'achève de nuit et souhaite s’inscrire dans une démarche écoresponsable.

L’iconique course à pied rémoise est de retour les 14 et 15 octobre. Le "Run in Reims," laisse place cette année à "Reims Champagne Run," avec un nouvel organisateur : Playground Event succède à ASO (organisateur du Tour de France). Un évènement repensé, qui entend prendre un tournant écoresponsable.

Tout d’abord, les lieux de départ ont été choisis pour leur facilité d’accès en transports en commun : Creps de Reims, Porte de Mars et Parc de Champagne. L’achat obligatoire d’un T-shirt a été abandonné : ils sont désormais en option et fabriqués en Europe. Des toilettes sèches seront également proposées et permettront d’économiser plus de 20 000 litres d’eau, selon l’organisateur.

Enfin, adieu aux médailles en métal ! Les voilà remplacées par des médailles en bois, issues de forêts gérées durablement. "Certains coureurs se sont plaints et pensent qu’on fait ça pour gagner de l’argent, explique Jérémy Larson, cofondateur et directeur événements grand public chez Playground. Mais ce n’est pas le cas : toutes ces démarches sont bien plus compliquées à mettre en place et nous coûtent beaucoup plus cher".

Une course zéro plastique

"Faire une course avec 14 000 personnes en plein centre-ville et distribuer des bouteilles d’eau, c’est non. Ce sont des choses qu’on a pu faire par le passé, mais aujourd’hui, c’est inconcevable pour nous", martèle Jérémy Larson.

Les gobelets sont remplacés par des ecocup réutilisables et l’eau va être acheminée depuis les bornes incendies, avec un point de ravitaillement tous les 5 km. Tous ces dispositifs nécessitent une organisation martiale pour les 20 salariés qui s’affairent aux derniers préparatifs. En tout, plus d’un demi-million d’euros ont été nécessaires à l’organisation.

 

On mesure notre bilan carbone, on essaye de réfléchir à tout ce qu’on fait … On ne se rend pas compte de toute l’organisation et du budget pour mener à bien une course comme celle-ci.

Jérémy Larson, cofondateur et directeur événements grand public chez Playground

Autre nouveauté cette année, plus de marathon mais un ultra-trail baptisé Le Sacré Trail. Un parcours de 88 km qui traverse la ville de Reims, le parc régional de la montagne de Reims et les domaines champenois des alentours. "C’est important pour nous que la course traverse notamment des domaines de vignes. C’est une des richesses de la région qu’il faut mettre en valeur," poursuit Jérémy Larson.

Mais la grande particularité de cette édition est l’horaire d'arrivée Sacré Trail, qui aura lieu de nuit. Rendez-vous le 24 octobre, à 22h Place de la Porte de Mars à Reims, pour applaudir les coureurs et profiter d’animations musicales. 

Trois autres courses auront également lieu au cours du week-end : La Course des ptits remes (3 km) le 14 octobre au Parc de Champagne, puis Le semi des Rois (21 km) et Les 10 km de Rémus au départ de la porte de Mars (Reims) le 15 octobre.

Attention aux restrictions de circulation, prévient l'organisateur, le stationnement est interdit dès 22h samedi et la circulation, dès 2h dimanche matin.