A Reims, cinq producteurs, artisans et commerçants bio se réunissent dans une boutique

Cinq commerçants marnais et ardennais se sont installés près de l'arrêt de tramway Saint-Thomas, à Reims / 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
Cinq commerçants marnais et ardennais se sont installés près de l'arrêt de tramway Saint-Thomas, à Reims / 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne

Dans le quartier Saint-Thomas, cinq commerçants, producteurs et artisans bio, se sont réunis dans une boutique unique, rue Anquetil. Le but : conserver leur activité, acquérir un point de vente rémois et partager leurs réseaux respectifs.

Par Florence Morel

Il fait chaud, au 10 bis rue Anquetil, à quelques pas de l'arrêt de tram Saint-Thomas, ce samedi 30 novembre. Une vingtaine de personnes sont venues inaugurer la boutique B'L nature, en présence des cinq commerçants à l'origine de l'initiative. "Je travaille à Reims et je suis enchantée du concept, se réjouit Nadia, un verre de jus de pomme à la main. Cette boutique, c'est un moment de partage et de découverte."

Laetitia Barthes, Franca Balochala, Michael Coffinet, Virginie Vandois et Laurine Lemoine ont chacun leur activité, mais avaient envie d'un lieu commun pour vendre leurs spécialités, toutes issues de l'agriculture biologique, dans la Marne ou les Ardennes. "J'approvisionne la boutique Day by Day [épicerie en vrac avenue Jean Jaurès], le mardi matin, donc je viendrai vendre mes paniers de légumes ici l'après-midi", explique Franca, agricultrice bio.
 
Ce mélange pour le petit déjeuner coûte huit euros / Reims, le 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
Ce mélange pour le petit déjeuner coûte huit euros / Reims, le 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
 

Partager les frais et le réseau de chacun

Laetitia est coiffeuse esthéticienne bio. D'habitude, au volant de son camping-car, elle vadrouille aux alentours de Reims, où elle propose ses prestations, toujours à base de produits bio, y compris les colorations. Franca est maraîchère dans les Ardennes, à Exermont, près de Vouziers. Michael est également agriculteur, mais son truc à lui, ce sont les tisanes, baumes, sirops et huiles de soin…
 
Michael est agriculteur. Il produit lui-même son macérat à base de plantes qu'il cultive près de Romain, dans la Marne / Reims, 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
Michael est agriculteur. Il produit lui-même son macérat à base de plantes qu'il cultive près de Romain, dans la Marne / Reims, 30 novembre 2019 / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne


Virginie, quant à elle, conçoit des pochettes, des t-shirts, et autres créations à partir de matériaux recyclés ou de coton biologique. Enfin Laurine "crusine", c'est-à-dire qu'elle ne cuisine que des produits végétaux, jamais au-delà de 41 degrés pour conserver un maximum de nutriments et de vitamines dans chaque aliment.

L'idée, c'était de nous regrouper pour diviser les charges, le loyer, mais surtout pour que nous puissions continuer nos activités à côté et partager nos réseaux.
- Laetitia Barthès, coiffeuse et esthéticienne bio.

Car beaucoup d'entre eux se sont connus au marché bio du Boulingrin. C'est là que Laurine tenait un stand avant de descendre dans le sud, puis de remonter à Reims. Et tous les samedis matins, Laetitia amène son salon de coiffure ambulant à proximité de la halle.

De la vente et des ateliers

En plus de la boutique, Laetitia souhaite mettre en place des ateliers le mercredi et le samedi matin. "On pourrait organiser des ateliers pour les goûters d'anniversaire, avec des gâteaux 'propres', c'est-à-dire avec de belles compositions", s'enthousiasme la coiffeuse. Le but serait alors de conjuguer moment festif et atelier créatif, en aprenant à "concevoir son propre stick à lèvres par exemple".

D'autres commerçants et artisans locaux seront occasionnellement à l'honneur. Du 7 au 13 décembre prochains, ce sera au tour du rucher du marcassin, un apiculteur ardennais. La semaine d'après, ce sera au tour de "La retourne", un artisan fismois qui fabrique jeux et jouets en bois issus du recyclage.
 

Selon Laetitia Barthès, l'emplacement est "idéal", car à proximité du tram. "Nos clients sont dans une démarche écologique. Ils ne vont pas arriver en voiture et se garer sous la devanture."

Infos pratiques :
Ouvert du mardi au samedi. Des ateliers seront proposés le mercredi et le samedi matin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus