Reims : une enseignante menacée au lycée Joliot Curie, droit de retrait du personnel enseignant

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthieu Mercier .

Ce vendredi 20 novembre, une enseignante a porté plainte contre un élève qui l'a menacé verbalement. Celui-ci, âgé de 16 ans, est en garde à vue. Les faits ont eu lieu en début de semaine. Les inspecteurs académiques sont sur place. Le préfet a été prévenu ainsi que le parquet. 

Les faits remontent au 12 novembre. La police de Reims a été saisie seulement ce vendredi 20 novembre par le Parquet. Un élève de 16 ans, aurait tenu des propos haineux à l'encontre d'une enseignante au lycée Joliot-Curie de Reims. "Ce sont des propos qui ont été tenus, pas d’acte physique, confirme une de nos sources, mais ces propos ne sont pas acceptables. Dans le contexte actuel, ils justifient une garde à vue". Il s'agirait toujours selon nos informations, de menaces de mort. Mais la qualification précise n’est pas encore retenue.

L'auteur de ces propos, âgé de 16 ans, n'est pas connu par les services de police. "C’est quelqu’un qui passait sous les radars". Les enseignants ont exercé leur droit de retrait en début d’après-midi. Le jeune homme est en garde à vue. Le procureur de la république de Reims, Matthieu Bourrette confirme qu'un mineur du lycée est en garde à vue pour "menace et acte d'intimidation sur un professeur"
 
 

Exclusion

Un mois après l'assassinat de Samuel Paty, près de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), professeur d'histoire-géographie de 47 ans, le contexte reste tendu sur ces agissements envers des enseignants. Ce genre de comportement étant pris avec un sérieux particulier par les services de police et par la Justice. Tout comme au rectorat. "Agnès Walch Mension-Rigau, rectrice de l’académie de Reims assure de tout son soutien l’enseignante menacée et l’ensemble des personnels", a précisé le rectorat dans un communiqué. 
 

Le jeune homme a été exclu du lycée. Un conseil de discipline aura lieu sous peu. Une équipe du rectorat de l'académie de Reims s’est rendue sur place, pour accompagner les enseignants. Ils ont exercé leur droit de retrait ce vendredi, confirme le rectorat. Un accompagnement sera assuré à partir de lundi au lycée Curie. 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité