• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims : nouvel emplacement pour le Luchrone, oeuvre emblématique de la ville

Le Luchrone, oeuvre d'art emblématique de Reims, a été installé près de la basilique St Rémi ce mercredi 3 juillet 2019. / © Laurent Vilain, France 3 Champagne-Ardenne
Le Luchrone, oeuvre d'art emblématique de Reims, a été installé près de la basilique St Rémi ce mercredi 3 juillet 2019. / © Laurent Vilain, France 3 Champagne-Ardenne

Une sculpture monumentale de la ville de Reims, le Luchrone, a été transportée ce mercredi 3 juillet 2019 en convoi exceptionnel au parc des Arènes du sud, près de la basilique Saint-Remi. Au terme d'une rénovation de trois ans, en lien avec les élèves du lycée Saint-Jean-Baptiste de La Salle.

Par Matthieu Mercier et Laurent Vilain

Pour les habitants de Reims, c'est une oeuvre contemporaine symbolique. Le Luchrone, construit en 1989, sera désormais plus visible. Cet oeuf en métal illuminé par plus de 150 ampoules a été déplacé en convoi exceptionnel ce mercredi 3 juillet 2019 à partir de 22 heures. Il a bénéficié d'une rénovation complète pendant trois ans. Les élèves du lycée St Jean-Baptiste de la Salle avaient pour mission de trouver le meilleur système possible pour redonner son lustre à cette oeuvre signée Alain Le Boucher. Un spécialiste de ce genre de sculpture. 

Tout a commencé à 14 heures. L'opération délicate du levage s'est déroulée sans encombre au 3, rue Gerbert, devant de nombreux curieux et des officiels. "Le coût de ce transport représente une somme de 60.000 euros", précise l'adjoint au maire de Reims en charge de la culture, Pascal Lebelle. "Il a été pris en charge par des mécènes, regroupés au sein d'une association. C'est vraiment une oeuvre à laquelle les Rémois sont attachés. Nous avons choisi le nouveau lieu pour qu'il soit plus visible, à proximité de la basilique Saint Remi". 
 

Cette sculpture de forme ovoïde était placée sur le rond-point de la République jusqu'en 2009. Elle a servi de base de travail aux élèves du lycée technique. Ce sont eux et leurs professeurs qui ont travaillé sur l'élaboration du socle. Du scénario lumineux de l'oeuvre jusqu'aux commandes électroniques, il a fallu trouver des astuces pour le faire briller à nouveau. Tom, 16 ans, l'un des élèves participants au projet, ne cachait pas sa fierté d'avoir contribué à la restauration. "C'est sympa de se dire qu'on a fait quelque chose de concret qui sera visible par tous", expliquait-il au moment du levage.
 

Le soutien du mécénat

Vers 22 heures, le camion porte-engin, sur lequel le Luchrone de 27 tonnes a été posé par une immense grue, a pris la route vers son nouvel emplacement, près de la basilique Saint-Remi, au parc des Arènes du sud à Reims. "Une opération exceptionelle du fait de la hauteur de l'oeuvre, 13 mètres de haut", détaille Hugues Moroni, gérant de l'entreprise du même nom. "Et surtout c'est rare de transporter une oeuvre d'art.  Cela a mobilisé une dizaine de personnes". Une action réalisée en mécénat, donc gratuite pour la collectivité. "C'est un mécénat de compétence, ajoute le transporteur. "On apporte du savoir faire et notre expertise. Ce travail a nécessité une dizaine de réunions préparatoires. Le projet a démarré il y a six mois et il a été décalé de trois mois. Il a fallu réunir les autorisations exceptionnelles pour ce transport de 3e catégorie".
 

"C'est une oeuvre symbolique, et notre entreprise est rémoise depuis 1925, donc beaucoup de nos salariés connaissent le Luchrone, ils y sont attachés. Je l'ai vu allumé quand j'étais jeune, explique le chef d'entreprise. Je suis très heureux d'avoir participé à sa mise en valeur ce soir. J'ai contacté la Ville de Reims pour contribuer à la vie de la cité. Certains donnent de l'argent, moi c'est du temps et du savoir faire. L'oeuvre a un aspect sentimental. Il a fallu escorter le convoi avec le renfort de trois voitures pilotes, en plus de la police municipale. Car le haut de cet oeuf géant arrive au-dessus des feux d'éclairage public et touchait les feuilles des arbres. Finalement, tout s'est bien passé, on avait pris plein de précautions. Ma mission s'est bien terminée".

Le travail d'installation peut débuter sur le boulevard Dieu Lumière. Il doit durer trois mois, le temps de réaliser l'aménagement du site et le raccordement du local technique. Les touristes commes les habitants de Reims pourront admirer leur Luchrone version 2019 à partir de cet automne. Il devrait sans nul doute devenir comme la rue de Tambours, le nouveau repère des instagramers
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus