• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims. La première pierre du complexe Aqualudique déposée ce mercredi

Reims, le 12 septembre 2018 / © Nicole Fachet / France 3 Champagne-Ardenne
Reims, le 12 septembre 2018 / © Nicole Fachet / France 3 Champagne-Ardenne

Le projet aura pris du retard jusqu'au bout, mais il se concrétise de plus en plus. La première pierre du complexe Aqualudique sera déposée ce mercredi, sur le site de l'ancien Sernam.
 

Par FM avec Nicole Fachet et Marie-Line Fournier

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'est fait attendre. Le complexe Aqualudique, un des projets qu'avait porté le maire de Reims, Arnaud Robinet, se concrétise un peu plus ce mercredi. La première pierre du projet sera posée en milieu de journée.
 

Un retard de plus, puisqu'initialement, elle aurait dû être posée aux alentours de 11h. Mais ce n'est pas celui que l'on retiendra le plus, à côté des fouilles archéologiques et des problèmes lors du dépôt du permis de construire qui ont eux aussi repoussé la date de départ.

Catherine Vautrin, députée de la Marne, est elle aussi présente lors de cette inauguration. Elle tient à souligner : "Les élus ont voulu financer le projet car le complexe aqualudique est un projet d'excellence."
 

Découvrez le futur site






 

Un projet très attendu des Rémois

Le complexe aqualudique s'inscrit dans l'opération ambitieuse de réaménagement du centre-ville de Reims à l'horizon 2020, dont le coût est évalué à 66 millions d'euros. Au cœur de la ville, sur l'ancienne friche ferroviaire, apparaîtra prochainement un coquillage qui abritera une piscine olympique, plusieurs bassins et une patinoire.

Il sera complété par un espace modulable extérieur avec, selon les saisons, une piste de luge ou des installations d'accro branches. A lui seul, le complexe aqualudique devrait représenter un investissement de 50 millions d'euros.

Les automobilistes n'ont pas été oubliés. Au fond du site du Sernam, un parking de 554 places est prévu, et qui pourrait monter à 700 places.

L'ouverture de ce complexe aqua-ludique est très attendue par les Rémois. Depuis qu'en 2014, le Nautilud, jugé vétuste, avait été détruit. Un équipement sportif d'envergure manquait dans la cité des Sacres.

A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus