Reims : visite au salon International d'art contemporain “j'ai besoin de montrer ma vision du monde”

Photographie 3D d'Alain Vaissière. / © Xavier Claeys/ France 3 Champagne-Ardenne
Photographie 3D d'Alain Vaissière. / © Xavier Claeys/ France 3 Champagne-Ardenne

Près de 150 galeries et artistes internationaux seront présents pour cette troisième édition du salon International d'art contemporain du 4 au 6 octobre à Reims. Peintres, sculpteurs, photographes et céramistes exposent et échangent le temps d'un week-end au parc des expositions. 

Par Bintou Sindibé

Quelques heures avant l'ouverture des portes au public, c'est l'effervescence dans le hall du parc des expositions de Reims. Dans les allées, des oeuvres encore emballées et des artistes qui s'activent pour que tout soit prêt avant l'arrivée des premiers visiteurs ce samedi 4 octobre pour le 3e salon International d'art contemporain. C'est le moment que nous avons choisi pour nous balader et aller à la rencontre de deux d'entre eux.
 

Allée L, stand 8, Jean-Michel Pilard, chiffon à la main est en pleine séance de nettoyage. L'artiste originaire de la Marne prépare le mobilier sur lequel il va installer ses sculptures. Il veut que son travail soit bien mis en valeur. 

C'est ma première grande exposition.
Jean-Michel Pilard, artiste sculpteur

Pourtant sa première oeuvre date de 1985. Un buste en argile verte nommé Orion. Depuis, le natif de Reims installé à Epernay s'est pris de passion pour la fonderie d'art. Il va ainsi créer plusieurs scupltures en bronze qui expriment pleinement ce désir de création artistique qu'il ressent depuis sa tendre enfance. Ses oeuvres, lui sont inspirées, confie Jean-Michel, qui se définit comme un médium. Son travail est la manifestation de visions et de signes telluriques qu'il a reçu. "J'ai besoin de montrer ma vision du monde", explique t-il. Un univers fantastique où son engagement écologique cotôie le mystique et le cosmique.  

Voir le diaporama.

Sculptures de de Jean-Michel Pilard


Galeriste de père en fils

Allée G, stand 03. Marcos Mateos est au sol, cutter à la main en train de déballer une oeuvre. À côté, son fils finit d'accrocher le dernier tableau. Pas moins d'une cinquantaine de sculptures et de peintures sont exposées par les galeristes parisiens. "Un mélange d'art brut et d'art naïf", précise Thibault Mateos. Cela fait 3 ans que le jeune homme a rejoint son père dans l'affaire familiale. En fait depuis la création du salon international d'art contemporain à Reims. Une occasion pour eux de faire connaître leur galerie crée il y a dix ans. Pour les franciliens, le salon de la cité des sacres attire de nombreux amateurs d'art mais aussi des novices. Une clientèle de curieux prête à se laisser séduire. 

 On a des habitués. Des clients qui viennent nous voir plusieurs fois sans rien acheter mais on espère qu'ils vont finir par  craquer.
Thibault Mateos, galeriste

Dans leur espace, les tableaux et les sculptures sont vendus entre 850 et 6.800 euros. Des oeuvres de peintres et sculpteurs français, géorgien ou algérien. Un carnet d'artistes que le père et le fils Mateos peut étoffer au fil des rencontres. "Si on voit dans le salon un artiste dont le travail nous plaît, on va bien sûr le contacter pour une future collaboration, confie Thibault. 

 

oeuvres de la galerie Norty



Durant tout le week-end, 150 galeristes et artistes seront présents pour discuter et échanger sur leur travail et leur passion pour l'art. 
Le salon international d'art contemporain de Reims qui se veut la vitrine de toutes les productions d'artistes vivants, après les années 40. Un lieu ouvert à tous. 

Infos pratiques : 

4-5-6 octobre 2019

Vendredi : 16h à 23h
Samedi : 10h à 20h
Dimanche : 10h à 19h


Prix adulte : 10 euros, gratuit pour les mineurs accompagnés

Parc des Expositions
Allée Thierry Sabine
51100 Reims 

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus