Run in Reims 2018 : elles s'entraînent pour combattre l'endométriose

J-5 avant le coup d'envoi du marathon Run in Reims. Certains courent pour la performance, d'autres le font pour une cause. C'est le cas de Sandrine avec ses amies, elles s'entraînent pour combattre l'endométriose. Une maladie encore méconnue. 

© Damien Louvet / France 3 Champagne-Ardenne
Elles ont choisies d'être visibles pour défendre leur cause. Avec plus que des mots, un dessin évoque la maladie contre laquelle Sandrine s'est battue et qui touche une femme sur dix.

Cette maladie, c'est l'endométriose ; lorsque l'endomètre le tissu qui se désagrège normalement lors des règles migre vers les trompes hors de l'utérus pouvant provoquer lésions et risques d'infertilité entre autres. Une maladie chronique… très mal détectée
Sandrine a souffert 18 ans, même après deux enfants, avant qu'on diagnostique sa maladie en 2003.
 
© Damien Louvet / France 3 Champagne-Ardenne
 
Il n'y a aucun traitement. Seule solution radicale : l'ablation de l'utérus. Sandrine est guérie depuis peu. Avec ses amies, admiratives de son combat elles vont courir pour toutes les femmes, le 10 Km du Run in Reims dans le dernier couloir, à leur rythme.

Loin de la performance, une belle preuve d'amitié. L'occasion de se rassembler dans un marathon qui s'annonce cette année encore haut en couleur.


Voir notre reportage


 L’édition 2018 du Run In Reims se tiendra le 21 octobre 2018 à Reims, avec comme chaque année trois parcours au cœur des vignes et du patrimoine rémois.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport course à pied