Stade de Reims: le président et le directeur général sanctionnés après le match contre l'OM

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Pravaz
Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims
Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Après avoir contesté les décisions de l'arbitre lors du match qui opposait l'Olympique de Marseille au Stade de Reims le 22 décembre, Jean-Pierre Caillot et Mathieu Lacour sont suspendus pour les six prochains matchs.

C'est une sanction lourde pour les dirigeants du Stade de Reims. La commission de discipline de la Ligue de football professionnelle a décidé, mercredi 5 janvier, de suspendre son président, Jean-Pierre Caillot, et son directeur général, Mathieu Lacour "de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles" pour les six prochains matchs, dont trois avec sursis pour Jean-Pierre Caillot. La décision prendra effet à partir du mardi 11 janvier.

Les faits reprochés remontent au match du 22 décembre où Reims affrontait Marseille. Les Rouges et Blancs menaient 1-0 à la 98e minute mais, suite à un coup de pied involontaire d'Andreaw Gravillon dans la surface de réparation, l'arbitre siffle un carton rouge suivi d'un pénalty qui permet aux Marseillais d'égaliser. Une décision contestée par les dirigeants du stade de Reims en fin de rencontre.

Une sanction d'autant plus sévère que Jean-Pierre Caillot est membre du conseil d'administration de la LFP.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.