Une lettre ouverte contre la fermeture du pont De Gaulle, promis à la démolition

Une lettre ouverte a été révélée par le collectif Sauvegardons le pont De Gaulle, ce dimanche 26 mai. La fermeture de cet ouvrage, à Reims (Marne) doit avoir lieu au lendemain, avant démolition prévue au fil de l'été. Les autorités municipales et préfectorales sont interpellées dans ce courrier.

C'est peut-être un dernier baroud d'honneur pour le collectif Sauvegardons le pont De Gaulle. Opposé à la démolition de cet ouvrage reliant les deux rives de la Vesle à Reims (Marne), il milite pour plus d'information et de communication sur ce projet conséquent.

Pourtant, le calendrier de la démolition du pont, parfois appelée "déconstruction", est connu. La fermeture de la passerelle doit avoir lieu dès le lundi 27 mai 2024. Les différentes opérations des ouvriers s'échelonneront entre les mois de juin et d'août. Ce qui a un impact sur la population locale, malgré les tentatives de l'équipe municipale de la rassurer (voir publication Facebook ci-dessous).

  

Devant cette fenêtre temporelle limitée, le collectif a voulu faire vite, via une lettre ouverte, en interpellant le maire (Horizons) Arnaud Robinet, et Catherine Vautrin, la ministre (Renaissance (ex-LREM)) de la Santé et du Travail, à l'époque présidente de l'agglomération du Grand Reims. Depuis son appel au gouvernement, c'est Arnaud Robinet qui la dirige. Le courrier en appelle aussi au préfet de la Marne, Henri Prévost (le lire via le lecteur ci-dessous).

Lettre ouverte du Collectif... by France3 Alsace

Le document reproche un manque de transparence et de prise en compte des intérêts de la population du secteur. Et s'inquiète des conséquences sur le trafic routier, l'environnement, et la santé qu'aurait la démolition du pont, alors que plusieurs voies de circulation intra-muros sont déjà "congestionnées", selon le collectif. Madame Vautrin ayant la Santé comme portefeuille ministériel, le collectif s'attend à ce qu'elle soit "sensible" à ces arguments. 

Il rappelle aussi la présence d'écoles dans les environs de ces axes de circulation, et craint que le report du trafic ne soit néfaste à leur qualité de l'air (et au bruit qui peut y être entendu). Des enquêtes publiques et étude d'impact complémentaire, respectivement, sont donc demandées, en sus de ce qui avait déjà été communiqué à la presse.  

Ce pont a près de 50 ans. Il se trouve entre les ponts de Vesle et celui de Venise (voir sur la carte ci-dessous).

Le maire n'a pas encore réagi à la publication de cette lettre ouverte. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité