Sézanne : une grue s’effondre à 15 mètres de l’EHPAD, deux ouvriers blessés

Une grue de 30 mètres est tombée, ce matin, sur le chantier où elle était installée, à Sézanne (Marne). On déplore deux blessés, le grutier et un ouvrier présent au sol. Deux voitures stationnées à proximité ont été écrasées, ainsi que des garages. Une enquête est ouverte.

Des véhicules ont été écrasées par la grue.
Des véhicules ont été écrasées par la grue. © FTV

C’est vers 11 heures, ce vendredi 26 février, qu’un engin de chantier, une grue de 30 mètres, s’est effondrée sur le terrain, où elle avait été montée à Sézanne (Marne). On ignore dans quelles circonstances, l’appareil de levage est tombé. A l’intérieur de la cabine, le grutier était blessé. Il a fallu le désincarcérer. Blessé sérieusement, à la jambe, il a dû être transporté au CHU de Reims. Ses jours ne sont pas en danger. Sur le terrain, un de ses collègues, en état de choc et portant des blessures légères a été conduit à l’hôpital de Sézanne. En tout début d’après-midi, les sapeurs-pompiers étaient repartis, après cette intervention, plutôt rare, et qui a mobilisé d’importants moyens. Ils étaient en effet pas moins de 46 soldats du feu à s’être déplacés jusqu’au lieu de l’accident. Des pompiers de Sézanne, bien sûr, mais aussi de Reims, Châlons-en-Champagne, Anglure, Epernay, Vertus, Sommesous, la Chaussée-sur-Marne et Vitry-le-François, sans oublier des membres de l’état-major.

L'engin de chantier s'est effondrée, du haut de ses 30 mètres.
L'engin de chantier s'est effondrée, du haut de ses 30 mètres. © FTV.

La gendarmerie mobilisée

La gendarmerie de Sézanne, avec la compagnie d’Epernay, a également mis en place des moyens importants. "La priorité était à la prise en charge des blessés, et à la sécurisation des lieux", explique le commandant Yann Blasso, chef d’escadron à la compagnie d’Epernay. Parmi les moyens mobilisés, un maître-chien était présent, ainsi qu’une équipe de sauvetage-déblaiement et un drone. Le commandant Blasso précise, par ailleurs qu'"un technicien d’investigation criminelle a été dépêché sur place, pour figer la scène, prendre des mesures, des photos". Une enquête a été ouverte, pour blessures involontaires. Elle a été confiée à la gendarmerie qui la conduira avec l’inspection du Travail, le but étant de déterminer si l’accident est dû à une faute matérielle ou humaine. A la maison de retraite toute proche, aucune information n’a été communiquée, pour indiquer si à l’intérieur les résidents avaient été choqués par l’effondrement de la grue. Pendant l’intervention des secours , la rue principale de la cité marnaise n’a pas été coupée. On ignore encore quand la grue sera évacuée. Il fallait d'abord porter secours aux deux blessés et établir un constat afin de permettre la réalisation d'une enquête.

Deux blessés ont été conduits au CHU de Reims et à l'hôpital de Sézanne.
Deux blessés ont été conduits au CHU de Reims et à l'hôpital de Sézanne. © FTV

 

Un agrandissement de l'EHPAD

La maison de retraite, Sales Aviat, accueille quelque 70 résidents. C'est un EHPAD privé. Pour l'agrandissement de son foyer pour personnes âgées, un permis de construire avait été déposé auprès de la mairie de Sézanne. Jean Agrapart est adjoint au maire depuis 30 ans, maintenant. "La Ville avait accordé le permis de construire en 2020, indique-t-il. L'autorisation de début des travaux a été donnée au mois de novembre dernier. Pour cet accroissement de 1725 mètres carrés de la surface du foyer, les travaux de terrassement ont eu lieu la semaine dernière et la grue a été montée récemment". Jean Agrapart, lui aussi, ne s'explique pas comment l'accident est survenu. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers