Un chercheur de l'Université de Reims récompensé par la médaille du CNRS

Le talentueux chercheur Panayotis Lavvas a recu ce mercredi la médaille de bronze du CNRS  pour ses travaux concernant Titan, le plus grand satellite de la planète Saturne. Une distinction prestigieuse pour l'Université de Reims Champagne-Ardenne.

L'un des chercheurs de l'Université de Reims, Panayotis Lavvas a reçu ce mercredi à la Villa Douce la médaille de bronze du CNRS, une récompense très renommée dans le milieu scientifique.

Le lauréat se nomme Panayotis Lavvas. Ce chercheur d'origine grecque travaille au sein du laboratoire de spectrométrie moléculaire et atmosphérique sur le campus du Moulin de la Housse.
Dans ce laboratoire à taille humaine, il analyse plus particulièrement l'atmosphère de Titan, l'un des satellites de Saturne, dont l'atmosphère faite de méthane pourrait bien ressembler à celle de la terre avant l'arrivée de l'oxygène.

C'est donc cette recherche prometteuse que récompense la médaille de bronze. Et en attendant l'or, les répercussions sur le laboratoire entier pourraient très vite se faire sentir.

En 1992, deux chercheurs de l’Université de Reims ont reçu une médaille de bronze du CNRS :
-       Jean-Marc Nuzillard de la Faculté de Pharmacie qui travaille encore à Reims sur le site de la Fac de Sciences
-       Olivier Piva qui travaillait avec les chercheurs de Reims et qui est maintenant Professeur à Lyon, Université Claude Bernard.
Ces deux chercheurs avaient simultanément reçu la médaille de l’Université de Reims.

Ecouter l'interview du lauréat diffusé dans le 12/13 du mercredi 25 novembre

©France 3 Champagne-Ardenne

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité