"Une visite de communication": déplacement de Gabriel Attal, le désarroi d'Hervé Lapie, président de la FDSEA Marne, absent lors de cette venue

Ce jeudi 15 février, le premier ministre Gabriel Attal est en visite dans une exploitation agricole de la Marne pour échanger avec des agriculteurs. Un déplacement qui, de par sa forme et son organisation, agace plus qu’il ne réjouit le président de la FDSEA Marne, Hervé Lapie.

Tandis que les agriculteurs maintiennent la pression en amont du salon de l’agriculture, le premier ministre Gabriel Attal est ce jeudi matin de passage dans une exploitation de la Marne, près de Montmirail, où il rencontre des agriculteurs et des représentants syndicaux. 

Un déplacement annoncé la veille au soir à 20h, que le président marnais de la FDSEA, Hervé Lapie, estime être une “visite de communication” et une “petite balade dans la Marne” au but inconnu. Lui n’a pas répondu présent. 

Une organisation qui questionne

La faute à une organisation jugée insuffisante au regard des engagements et des solutions proposées par les agriculteurs : 

Être prévenu à 20h pour le lendemain 9h, ce n’est pas sérieux. Je peux travailler la nuit mais j’aurais aimé le savoir plus tôt.

Hervé Lapie, président de la FDSEA Marne.

Et ce afin de se préparer, d’être en capacité de faire des propositions et d’amener un projet représentatif de l'investissement fourni dernièrement avec le préfet, les services fiscaux ou vétérinaires. “Le travail de fond et la place des corps intermédiaires n’ont pas été respectés”, estime le président marnais FDSEA

Une forme jugée “pas acceptable” qui illustre selon lui le positionnement dégradé, dans le pays, des syndicats agricoles : “Les Jeunes Agriculteurs, la FDSEA et le Syndicat général des vignerons ont atteint 80% aux élections de la Chambre d’agriculture et nous n’avons même pas le droit d’être prévenus en amont.”

Une relation détériorée

D’autant que le chef d’entreprise rappelle ironiquement qu’il “n’a pas de clone ni d’hologramme” et qu’il ne peut pas se libérer de ses engagements la veille pour le lendemain. À savoir un conseil fédéral de la FNSEA où doit se rendre Hervé Lapie puisqu’il est également secrétaire général du syndicat national. La FDSEA a tout de même été représentée ce matin avec la présence du secrétaire général de la Marne, Laurent Champenois. 

Reste qu’Hervé Lapie préfère se concentrer sur les mesures de simplification pour “améliorer le quotidien de nos agriculteurs” et “trouver des solutions” : “Nous, on est au travail”, affirme-t-il. À la fois sur l’immédiateté, le législatif et le niveau européen, “sur lequel le Premier ministre et le président de la République doivent prendre les choses en main."

Lors de sa prise de parole, Gabriel Attal a affirmé se déplacer "chaque semaine au contact de nos agriculteurs" : "C'est important de toujours maintenir le dialogue au niveau local. [..] Je continuerai à me déplacer quelle que soit l'ambiance nationale."

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité