Municipales 2020 à Vitry-le-François : Le maire sortant Jean-Pierre Bouquet (PS) réélu avec 52,2% des voix

A Vitry-le-François (Marne), le maire sortant Jean-Pierre Bouquet (Parti socialiste), soutenu par La République en Marche, a été désigné pour briguer un 5ème mandat avec 52,2% des voix.
 
A Vitry-le-François, la participation était de 41,2% au second tour des élections municipales.
A Vitry-le-François, la participation était de 41,2% au second tour des élections municipales. © Mathieu Guillerot / France 3 Champagne-Ardenne
L’issue du second tour des élections municipales aura été incertaine jusqu’au bout à Vitry-le-François (Marne). Contre toute attente, ce dimanche 28 juin, c’est finalement la liste du maire sortant socialiste Jean-Pierre Bouquet, soutenu par La République en marche, qui a été choisie par les Vitryats, avec 53,2% des voix. Une victoire justifiée selon lui par un maitre mot, la crédibilité : "Ça s'est joué sur la crédibilité du bilan, la crédibilité du projet et celle de notre équipe."

Juste derrière, Cyril Triolet (Divers droite) a recueilli 39,8% des votes. Un score bien au-dessus de celui obtenu le 15 mars dernier, permis grâce à une alliance inattendue avec l'ex-socialiste Linda Munster à l’issue du premier tour.

En dernière position, le candidat d’extrême droite Pascal Erre (Rassemblement national) a recueilli 7,9% des suffrages exprimés, soit près de 5 points de moins qu'au premier tour.
 
Les résultats du second tour à Vitry-le-François.
Les résultats du second tour à Vitry-le-François. © FTV


Une alliance dangereuse

Malgré son arrivée en deuxième position (23,8%) lors du premier tour, la candidate Linda Munster a préféré se retirer de la course pour rallier Cyril Triolet, transformant le second tour en triangulaire. A eux deux, le 15 mars dernier, les deux candidats cumulaient 43,3% des suffrages recueillis.

Ainsi, la formation d’une telle alliance pour le second tour représentait un adversaire de taille, potentiellement capable de renverser Jean-Pierre Bouquet (42,5% des voix au premier tour). Une fusion sur lesquels les candidats se sont d’ailleurs écharpés lors d’un débat organisé sur France 3 Champagne-Ardenne. Malgré tout, les Vitryats ont préféré renouveler leur confiance à l’édile présent à la mairie depuis 1989.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections