La 12e édition du Festival était la dernière à se dérouler à Bulligny. En juin 2017, le 13e Jardin du Michel pourrait s'installer dans son nouvel écrin, à Toul, sur le site des remparts. La scène serait installée sur l'eau, avec en fond la cathédrale. Etat des lieux ce mercredi 28 septembre.

Clap de fin pour la prairie de Bulligny qui depuis 12 ans accueillait le Jardin du Michel

Afin de préserver la tranquillité des riverains agriculteurs et surtout leurs pâtures en bon état, le festival meurthe-et-mosellan plie bagages pour se rendre, probablement, quelques kilomètres plus au nord, à Toul.

C'est en tout cas le voeu du maire de Toul, Alde Harmand, qui a présenté ce projet d'accueil à ces adjoints puis en conseil municipal, mardi 27 septembre 2016.

Le site du festival pourrait être implanté au pied des remparts avec la cathédrale Saint-Etienne en fond et la scène sur l'eau de la Moselle canalisée et l'îlot adjacent. Là d'où est tiré le spectacle pyrotechnique de la fête Nationale. En face, le terre-plein peut accueillir 15.000 personnes.
Dès 2017, le festival pourrait se dérouler au pied des remparts de la ville. "Sans aucun problème" pour Alde Harmand, maire de Toul. ©France 3 Lorraine

Le conseil municipal a approuvé la proposition, reste à l'association Turbul’lance, organisatrice du JDM, et aux commissions techniques à confirmer cette information dans les semaines à venir.

Pour cela, il faut encore sonder le terrain pour valider le dossier.

"C'est un endroit facile à sécuriser avec deux accès principaux seulement. Le canal et les remparts sont des barrières naturelles." Alde Harmand


Si les études techniques en cours confirment la faisabilité de l'accueil, le projet de convention pourrait passer en décembre 2016 au conseil municipal.
Au pied des remparts Vauban, sur l'eau se trouverait la scène. Le public serait installé sur le terre-plein en face qui peut accueillir 15.000 personnes. ©France 3 Lorraine

Localisation du futur site du JDM :