Joeuf : la tribune du stade des débuts de Platini démolie

La tribune du stade Ste Anne disparaît sous le regard des habitants de Joeuf. / © Benoît Bour
La tribune du stade Ste Anne disparaît sous le regard des habitants de Joeuf. / © Benoît Bour

C'est un morceau d'histoire locale qui disparaît. A Joeuf (Meurthe et Moselle) la tribune du stade Ste Anne a été démolie cette semaine. Des aires de jeux vont être construites à la place. 

Par Matthieu Mercier

Elle était devenue vétuste, et inutlisable. La fameuse tribune du stade Ste Anne de Joeuf (Meurthe Moselle) est en train de disparaître définitivement. C'est ici que Michel Platini a commencé à taper dans un ballon. Certains habitants ont cotoyé l'ex star du football français. Ils se souviennent de ses premiers exploits. 

"C'est une époque qui part, moi j'avais joué en jeunes sur le terrain ici, explique Christophe, un Jovicien de la première heure. 
On revenait un peu à l'époque de Platini, on pensait que platini avait joué là, donc on pensait que c'était un peu notre tour". 


C'est, en effet, sur ce terrain que Michel Platini chausse pour la première fois ses crampons. Licencié à Joeuf entre 1963 et 1970, lorsque le club est en Division d'honneur. Gérard Keff qui a joué avec lui, a conservé des liens avec le footballeur.

" je le vois régulièrement quand il fait un retour aux sources, il vient sur Joeuf, il nous téléphone, on se voit, on boit un pot, on refait le football sur Joeuf"

La tribune était à l'abandon depuis 47 ans, et devenait dangereuse. Elle sera donc transformée, avec le stade, en lieu de villégiature.
Aujourd'hui, la mairie a décidé de faire table rase. Pour aller de l'avant. Le lieu n'était plus utilisé. Le projet consiste à réaliser à cet emplement des aires de jeux. La démolition devrait s'achever en fin de semaine. Les travaux de transformation du site pourraient débuter au printemps 2018. 



 

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne