Cet article date de plus de 5 ans

Laxou : une place en hommage à la résistante Berthe Bouchet

En présence de son petit-fils, l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, la résistante Berthe Bouchet, morte en déportation pendant la seconde Guerre Mondiale a été honorée par sa ville natale, Laxou (54), mardi 8 mars 2016. Une place porte désormais son nom.
© Thierry Pernin. France 3 Lorraine
© Thierry Pernin. France 3 Lorraine
Une plaque a été dévoilée, mardi 8 mars 2016, à la mémoire de Berthe Bouchet à Laxou (Meurthe-et-Moselle), là où sa maison natale se trouvait au coeur du vieux village. Une place porte désormais son nom à l'angle des rue Pasteur et Edouard Grosjean.

La cérémonie s'est déroulée en présence de Jack Lang, petit-fils de la résistante et ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme. Les enfants de l’école Louis-Pergaud ont activement participé à la cérémonie en retraçant la vie de cette femme éprise de justice et de liberté.

Berthe Bouchet (née Boulanger) fut vice-présidente de la section nancéienne des Droits de l'Homme et a été la première femme à présider une loge franc-maçonne à Nancy, dans l'entre-deux guerres.

Pendant la seconde guerre mondiale, elle a permis la préservation de tentures portant des allégories maçonniques en les cachant aux soldats nazis. Arrêtée le 20 mai 1943 à Laxou, elle mourut en déportation le 15 février 1944 dans le camp de concentration de Flössenburg en Bavière (Allemagne).

Localisation de la place Berthe Bouchet :
durée de la vidéo: 01 min 46
Hommage à Berthe Bouchet ©FTV Lorraine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs résistance journée internationale des droits de la femme société