Agriculteur et youtubeur, Etienne Fourmont explique son métier aux jeunes éleveurs de la Meuse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener
"L'agriculteur-youtubeurre" Étienne Fourmont, éleveur de vaches laitières dans la Sarthe.
"L'agriculteur-youtubeurre" Étienne Fourmont, éleveur de vaches laitières dans la Sarthe. © JFD, France 3 Lorraine

Un agri-youtubeur, c'est un agriculteur qui a sa chaîne YouTube. Etienne explique son métier en vidéo pour répondre à ceux qui dénigrent sa profession. Il était mardi 11 février à Vigneulles-lès-Hattonchâtel (Meuse) pour porter son message aux jeunes agriculteurs.
 

Éleveur en Sarthe, Étienne Fourmont, 38 ans, utilise les réseaux sociaux, pour raconter le quotidien des agriculteurs.
Il a démarré sa chaine il y a deux ans, après avoir été syndicaliste agricole.
Plus de 37.000 abonnés sur Youtube, 14.000 sur tweeter, avec des vidéos plutôt militante ou il répond point par point à des arguments vegans. Ou pas.  
"Il n'y avait pas beaucoup de chaîne 'agriyoutoubeurre' et donc je m'y suis mis. Pour montrer les vaches, la reproduction, l'insémination, le lait, comment les vaches ruminent, etc"... dit Etienne Fourmont, Agri -Youtubeur
  Etienne milite pour son métier mais est-ce que le message porte ?
Parmi les 200 jeunes agriculteurs meusiens mardi 11 février 2020, à Vigneulles-lès-Hattonchâtel (Meuse) Etienne porte son message de communication positive. Un message pour expliquer la technique mais aussi le fond et la forme. Bref répliquer à l'agribashing. Et apparemment ça marche.
"Depuis trois-quatre mois, je ressens une tendance ou il y a un impact de tous les agriculteurs qui communiquent sur les réseaux sociaux il y a un impact positif à l'arrivée", ajoute Etienne Fourmont.Et si mine de rien, en choisissant cette communication positive, Etienne était en train de relancer  toute une profession ?
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.