• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les cadets de la Défense en sortie à Domremy

Viste de la basilique du Bois Chenu, Monument National de la Reconnaissance Française à Jeanne d'Arc. / © France 3 Lorraine_Cassandra Bijeard
Viste de la basilique du Bois Chenu, Monument National de la Reconnaissance Française à Jeanne d'Arc. / © France 3 Lorraine_Cassandra Bijeard

Mercredi 14 décembre 2016, les cadets de la Défense de la BA 133 de Nancy-Ochey se sont rendus dans la commune de Domremy, ville natale de Jeanne d'Arc. Sur la base du volontariat, ces élèves de collèges de Nancy, Toul et Colombey-les-Belles, participe au programme créé en 2015.

Par Cassandra Bijeard

Ce mercredi 14 décembre 2016, les élèves de troisième participant au programme des cadets de la Défense de la BA 133 de Nancy se sont rendus à Domremy-la-Pucelle, ville natale de Jeanne d'Arc.

Dans un premier temps accueillis par le Maire de la commune, ils ont notamment pu visiter la maison natale de Jeanne d'Arc, avant de prendre la direction de la basilique du Bois ChenuMonument National de la Reconnaissance Française à Jeanne d'Arc.

Une visite trimestrielle d'un lieu historique de la région qui s'inscrit dans le programme des cadets de la Défense de la BA 133 de Nancy. 

Les cadets de la Défense en sortie à Domremy


Les Cadets de la Défense de Nancy-Ochey


Le dispositif des cadets de la défense existe à l'échelle nationale et à pour ambition d'accueillir au sein de formations militaires, hors temps scolaire, des élèves de troisième afin de les initier à des activités éducatives, sportives, ainsi qu'au savoir-être.

Sur la Base Aérienne 133 de Nancy, le projet des cadets de la défense est porté par le lieutenant-colonel de réserve Gorce.  

En 2015, pour la première promotion des cadets de la défense de la BA 133 de Nancy, ils n'étaient que seize, seize élèves de troisième issus de collèges de Toul.

Pour cette année 2016, l'effectif s'agrandit et d'autres collèges ont décidé de tenter l'expérience. En tout, ce sont 36 élèves de troisième venant de plusieurs collèges de Toul, Nancy et Colombey-les-Belles qui étaient de sortie ce mercredi 14 décembre 2016.

Un programme basé sur le volontariat


Chaque été, le lieutenant-colonel Gorce, qui dirige le projet cadets de la Défense, se rend dans les collèges des villes participantes afin de présenter aux élèves le programme des cadets de la Défense.

C'est n'est qu'à la rentrée scolaire que les collégiens peuvent, après avoir eu le temps d'un été pour réfléchir, se porter volontaires afin de devenir cadets. Les places sont limitées à 5 élèves par collège, sauf cas exceptionnel, c'est donc l'établissement scolaire qui choisit parmi les volontaires ceux qui participeront au programme. 

Une fois choisis, on attribue aux volontaires un blazer, une chemise et une cravate, par souci d'uniformisation, sans pour autant avoir à imposer le treillis militaire.

Des activités sur-mesure


Un mercredi sur deux, les cadets, regroupés par villes, se rendent à la BA 133 de Nancy afin d'y passer l'après-midi. Le programme se décompose alors en 3 parties :

  • 50 min de débat sur un sujet d'actualité, ce qui permet aux jeunes d'apprendre à prendre la parole et exprimer leurs avis.
  • Une visite d'une unité de la base aérienne (escadron, tour de contrôle, simulateur de vol ...) permettant aux cadets de découvrir les nombreux corps de métier présent sur la base.
  • Une séance de sport, organisée par le service des sports de la base aérienne.
Pour s'y rendre, des services de bus spéciaux ont été mis en place par les communes participantes.

À la fin de l'année, chaque jeune reçoit un diplôme, sans valeur officielle, mais qui peut être un gage de sérieux sur le CV s'il souhaite s'engager dans l'armée. 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus