Côtes de Toul : les vendanges ont débuté pour le cépage auxerrois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bruno Courtaux
L'auxerrois est ramassé avec deux jours d'avance, les vendanges 2019 ont débuté ce lundi 16 septembre sur les côtes de Toul (Meurthe-et-Moselle)
L'auxerrois est ramassé avec deux jours d'avance, les vendanges 2019 ont débuté ce lundi 16 septembre sur les côtes de Toul (Meurthe-et-Moselle) © Bruno Courtaux. France 3 Lorraine

Les vendangeurs ont découpé les premiers raisins dans les lignes ce lundi 16 septembre au matin sur les côtes de Toul. Le cru 2019 de l'AOC s'annonce prometteur.

A Lucey, en Meurthe-et-Moselle, sur les côtes de Toul, les vendange du cépage auxerrois ont commencé.
L'auxerrois est le premier des trois cépages cultivés dans ce secteur viticole, celui qui arrive à maturité le premier.

Pour les 24 vignerons qui exploitent les quelques 120 hectares de vigne dans le Toulois, la cuvée 2019 s’annonce excellente. Le volume attendu est toutefois inférieur a celui récolté en 2018 à cause du gel en début d’année et des fortes chaleurs de juin et juillet.

La qualité promet d’être au top, les raisins sont bien mûrs, l’état sanitaire est parfait, les 12 degrés sont là!
- David Lelièvre, vigneron à Lucey

250 saisonniers

Sur les 120 hectares du Toulois, 90 le sont en AOC (appellation d’origine contrôlée) et 30 sans appellation géographique.
L’auxerrois représente près de 15 hectares, le gamay 50 hectares, et le pinot noir 40 hectares.
Pour ces vendanges 2019, les vignerons du Toulois emploient près de 250 saisonniers, pendant 15 à 20 jours.

Après 3 semaines de fermentation et 4 mois d’élevage en cuves, le vin sera mis en bouteilles en février prochain. La commercialisation des quelques 600.000  bouteilles pourra démarrer fin février ou début mars 2020.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.