Covid-19 : à moins d’un mois de Noël, faut-il s’inquiéter d'une neuvième vague car "les chiffres remontent"

Publié le
Écrit par Yves Quemener .

Entre bronchiolite et arrivée de la grippe, la 9ème vague de Covid-19 s'installe en Lorraine jour après jour. Lundi 28 novembre 2022, le taux d'incidence commence aussi à grimper. L'épidémie repart à la hausse.

L'épidémie de Covid-19, qui a connu en France une brève accalmie, est en train de repartir, a détaillé l'Agence de santé publique.

Ainsi, les contaminations sont à nouveau en hausse. Plus de 49.000 nouveaux cas ont ainsi été détectés en une semaine. Le taux d'incidence est en très nette augmentation. La Lorraine se prépare t-elle à affronter une 9ème vague ? Le Pr Christian Rabaud, infectiologue au CHRU de Nancy estime que "les chiffres remontent depuis une semaine. Il y a un arrêt de la baisse sur la pression hospitalière".

La première chose à dire, c’est que les plus de 60 ans doivent impérativement se faire vacciner. Et rappeler que le vaccin est accessible partout, dans toutes les pharmacies.

Pr Christian Rabaud, infectiologue

Ce qui inquiète les autorités sanitaires, ce sont les hospitalisations pour Covid qui sont en hausse. "Il faut être vigilant avec les gestes barrières. Je pense qu’il va falloir les remettre en place. Aujourd’hui, ce n’est pas un changement de virus car il ne mute pas. À l’hôpital c’est toujours difficile de savoir ce qui ressort du Covid, mais on a plutôt des chiffres à la hausse. On est reparti en réanimation au-dessus de la barrière psychologique de 1.000 personnes hospitalisées".

Le Pr Christian Rabaud ajoute : "La première chose à dire, c’est que les plus de 60 ans doivent impérativement se faire vacciner. Et rappeler que le vaccin est accessible partout, dans toutes les pharmacies. Il y a aussi l’autotest que les gens peuvent facilement utiliser."

Reprise de la circulation

Dans son point épidémiologique publié jeudi, correspondant à la semaine du 14 au 20 novembre, le ministère de la Santé soulignait une "reprise de la circulation" du Covid-19 sur le territoire national. "Il y a aussi la grippe et chez nous, la grippe, ça fait deux ans qu’elle n’a pas fait parler d’elle. Et là, on voit qu’elle est revenue. Là aussi, il y a le vaccin", ajoute le Pr Rabaud. "Quoiqu’il en soit, le virus du Covid est parti pour s’installer pour une longue durée".

Aujourd'hui, lundi 28 novembre 2022, à peine 30% des plus de 60 ans et environ 10% des plus de 80 ans sont à jour de leur vaccination. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité