Des mirages 2000-D de la BA 133 de Nancy engagés au Mali

Des équipages nancéiens basés au Tchad ont  participé à l'opération militaire lancée vendredi au Mali contre les groupes armés

Par Thierry Gelhaye

Selon le site du  ministère de la défense, dans la nuit du 11 au 12 janvier, quatre "Mirage 2000D" du groupement air du dispositif Epervier ont effectué des frappes dans le Nord du pays. Ces avions basés au Tchad proviennent de la BA 133 de Nancy. On compterait ainsi une soixantaine d'hommes pour 6 équipages.

Engagés dans l'Opération Serval (non donné à l'opération militaire française au Mali), ils  ont pris pour cible la ville de Léré, près de la frontière mauritanienne, au sud de Tombouctou, où la base militaire de la ville aurait été entièrement rasée. Des informations plus difficiles à vérifier évoquent également des raids aériens au sud de Kidal.

Profitant de la relève programmée des avions Mirage 2000D, l'Etat major de l'armée de l'air  a décidé de retarder le retour des chasseurs vers la France et de les conserver à N’Djamena.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué dimanche que l'objectif de la France est de mener « une lutte implacable contre les groupes terroristes en réduisant leurs capacités partout où ce sera nécessaire ».

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus