• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : “ma thèse en 180 secondes”, le grand gagnant est David Bekaert

David Bekaert décroche le prix du jury, du public et des lycéens au concours 2019 "Ma thèse en 180 secondes" à Nancy. / © Francine Dubail, France 3 Lorraine
David Bekaert décroche le prix du jury, du public et des lycéens au concours 2019 "Ma thèse en 180 secondes" à Nancy. / © Francine Dubail, France 3 Lorraine

Défi réussi pour David Bekaert. Le doctorant à l’Université de Lorraine a enchanté le public avec sa thèse ce jeudi 28 mars. Il décroche le prix du jury, du public et celui des lycéens lors du concours "Ma thèse en 180 secondes" sur le campus Lettres à Nancy. 
 

Par Francine Dubail

C’est avec cette thèse "Contraintes isotopiques sur l'origine et la nature de la matière primitive dans le système solaire et sur la Terre jeune", que David Bekaert a littéralement enchanté le public ce jeudi 28 mars à la fac de Lettres de Nancy lors de la finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes". Il décroche le grand chelem avec le prix du jury, le prix des lycéens et celui du public. Le doctorant de 26 ans a fait l’unanimité. Il a réussi à nous expliquer avec ses travaux sur le xénon, un gaz rare présent dans l'atmosphère, pourquoi la terre était habitable. Il sera accompagné d’Elodie Cortelazzo-Polisini professeur de physique dans les Vosges pour ses travaux sur le cancer du sein lors de la demi-finale nationale à Paris les 4,5 et 6 avril.

Voici la prestation de David Bekaert.
 
Nancy:le lauréat régional de Ma Thèse en 180 secondes
David Bekaert est le lauréat régional qui a su passionner jurys et public avec ses recherches sur le xénon terrestre et extra-terrestre. - Université de Lorraine

L'université de Lorraine organisait sa finale du concours "Ma thèse en 180 secondes", jeudi 28 mars 2019  à 18h30 sur le campus Lettres et Sciences Humaines à Nancy. Dix doctorants participent à cette compétition. Chaque candidat doit condenser des centaines d'heures de travail et exposer le plus clairement possible son sujet de thèse

Quatre hommes et six femmes vont devoir trouver les mots pour convaincre le jury et expliquer au grand public leur sujet de recherche en francais avec des termes simples et le tout en 3 minutes chrono. David Bekaert décroche le prix du jury, le prix du public et le prix des lycées, avec sa thèse sur l’analyse du xénon, gaz rare qui révèle de précieux secrets sur l’origine de l’air. 

Chimie moléculaire, agronomie, cryptographie

La finale était retransmise en direct sur la page Facebook de l’Université de Lorraine, et sur la  page de France 3 Lorraine. #MT180. Comme l’an dernier l’évènement était adapté en langue des signes pour ainsi permettre une plus large diffusion. 

VIDEO. Revoir la finale régionale de l'édition 2019. 

Cette année, en Lorraine 33 doctorants étaient inscrits au concours, mais seulement 10 candidats ont été sélectionnés pour la finale de l’Université. Parmi les sujets de recherche, les thématiques sont variées comme l’ergonomie, la chimie moléculaire, l’agronomie, la cryptographie, l’astrochimie mais également l’environnement.
 

Les critères de sélection

Le concours fait la part belle à la recherche, mais aussi à l’art oratoire. L’éloquence, nécessaire dans la transmission des savoirs, fait partie des éléments qui aideront le jury à délibérer. Entre forme et contenu, plusieurs critères sont proposés au jury et au public pour départager les candidats :
  • Talent d'orateur: voix claire et assurée, présence sur scène, rythme et fluidité 
  • Médiation du sujet : utiliser un langage accessible, faire usage de métaphores, illustrer son propos d’exemples 
  • Structure de l'exposé: un enchaînement limpide d’idées claires, allant de l’énoncé du contexte à la mise en lumière des travaux 
  • Coup de coeur : le vote pour l’un ou l’autre des candidats peut se jouer au feeling.

Concours international

"Ma thèse en 180 seconde" est un concours international initié en 2013 par l’Université de Lorraine et aujourd’hui organisé dans le cadre d’un partenariat entre le CNRS et les Présidents d’Universités. Ce concours de vulgarisation scientifique est disputé par 28 groupements d’universités en France mais également dans pas moins de 17 pays francophones. A l'issue de la finale régionale, deux lauréats lorrains disputeront la demi-finale nationale du concours de vulgarisation scientifique à Paris du 4 au 6 avril prochain, avant peut être disputer la finale nationale qui aura lieu à Grenoble le 13 juin prochain.
 
Ma thèse en 180 secondes. Les candidats de l'édition 2019 à Nancy. / © Francine Dubail, France 3 Lorraine.
Ma thèse en 180 secondes. Les candidats de l'édition 2019 à Nancy. / © Francine Dubail, France 3 Lorraine.


 

Sur le même sujet

Nancy:le lauréat régional de Ma Thèse en 180 secondes

Les + Lus

Les + Partagés