Auto-tests à l'école : Jean Castex et Jean-Michel Blanquer dans un lycée près de Nancy

A l'occasion de la réouverture des lycées et des collèges, le Premier ministre et le ministre de l'Education ont visité ce lundi 3 mai un établissement de Laxou, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle), pour présenter notamment les auto-tests covid. Revivez leur déplacement.

Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer et le Premier ministre Jean Castex ont constaté l'avancement de la campagne des auto-tests à destination des élèves, lundi 3 mai lors d'un déplacement dans un lycée de Laxou, près de Nancy.
Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer et le Premier ministre Jean Castex ont constaté l'avancement de la campagne des auto-tests à destination des élèves, lundi 3 mai lors d'un déplacement dans un lycée de Laxou, près de Nancy. © Patrick Hertzog. AFP.

Les collègiens et lycéens retrouvent leurs professeurs en ce lundi 3 mai 2021, avec une demi-jauge systématique pour les lycées. A cette occasion, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer étaient en déplacement en Meurthe-et-Moselle, au lycée Héré de Laxou, près de Nancy, pour présenter le nouveau protocole de rentrée, et notamment le dispositif des auto-tests covid.
Suivez avec nous cette matinée, qui s'est terminée à 11h, par une déclaration de Premier ministre.

11h13 - Le point presse est terminé.

11h10 - Dans le lycée Héré de Laxou, les tests vont être organisés dans le gymnase, aménagé pour l'occasion, mais le sport en intérieur est de nouveau autorisé pour les soclaires. Alors où vont se dérouler les tests ? Tous les établissements n'ont pas de locaux adaptés. "Chaque semaine, il faut trouver une salle pour quelques heures dédiées aux auto-tests, c'est une contrainte", admet le ministre de l'Education nationale. Le Premier ministre Jean Castex compte sur "l'imagination" des acteurs locaux pour trouver des solutions.

11h07 - Pour le Premier ministre, il n'est pas trop tôt pour rouvrir les établissements. "Le niveau de contamination général diminue à un rythme modéré. Nous menons une politique équilibrée, en assurant la plus grande sécurité aux élèves."

11h05 - "0,65% des classes sont fermées au niveau national en raison du covid, ce qui signifie que le virus circule peu à l'école", se félicite Jean Castex. "Nous voulons arriver à 600.000 auto-tests hebdomadaires dès la 3e semaine de mai."

11h03 - Le point presse du Premier ministre débute. Vous pouvez le suivre en direct sur France Info.

10h40 - Jean Castex et Jean-Michel Blanquer se rendent dans le gymnase de l'établissement, transformé pour l'occasion en centre de dépistage. Les auto-tests doivent être déployés dans les lycées à partir du 10 mai 2021. Il s'agit de tests nasaux, moins invasifs que les autres tests puisqu'ils rentrent moins dans le nez. Ceux-ci sont réservés aux adultes et élèves de plus de 15 ans. Une infirmière présente le protocole.
Le résultat apparait au bout de quinze minutes. Alors que faire avec les élèves en attendant ? Une enseignante a la réponse : "Ils devront répondre à un quizz, que je changerai chaque semaine.

Le gouvernement a promis 64 millions d'auto-tests, salivaires ou nasaux, pour l'ensemble des établissements scolaires. Les enseignants et personnels de l'Education nationale doivent recevoir leurs auto-tests dès la semaine du 3 mai 2021, et doivent en réaliser deux par semaine. Pour les élèves, il se fera sur la base du volontariat, avec l'accord des parents.

10h10 - Les ministres évoquent avec les enseignants et élèves les conditions du travail à distance. Depuis ce lundi, les lycées reprennent les cours avec des demi-jauges. Ils sont pour moitié de leur temps en présentiel, et pour l'autre moitié en distanciel. Les enseignants présentent l'espace numérique de travail, et la manière dont ils suivent les élèves à distance. L'enseignant qui dépose un exercice en ligne, peut contrôler quel élève a travaillé, et à quelle heure. 

D'après un professeur, "les enseignements à distance sont très bénéfiques ; les nombreux échanges avec ont changé les rapports professeur/élève." Un constat qui n'est pas partagé par tous. 

9h30 - La visite continue dans les ateliers, à la rencontre des élèves, inscrits dans les cursus de formation aux métiers de l'énergie et du bâtiment, comme en maçonnerie et menuiserie.

9h10 - Jean Castex et Jean-Michel Blanquer arrivent au lycée polyvalent des Métiers du Bâtiment et de l’Énergie Emmanuel Héré. Ils sont accompagnés du recteur de l'académie de Nancy-Metz, Jean-Marc Huart. Après une brève présentation, ils rencontrent les enseignants, élèves et étudiants.

Jean Castex et Jean-Michel Blanquer sont accueillis au lycée Héré de Laxou, dans l'agglomération de Nancy.
Jean Castex et Jean-Michel Blanquer sont accueillis au lycée Héré de Laxou, dans l'agglomération de Nancy. © France Télévisions.

Déconfinement progressif

Lundi 3 mai 2021 marque le début du déconfinement. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron a présenté, jeudi 29 avril 2021, un plan en quatre étapes pour sortir progressivement du troisième confinement. La première étape signe la fin de la limite des 10km de déplacement autour de son domicile

Comme prévu, les collèges ouvrent en classe entière, sauf dans 15 départements, où les 4e et 3e sont en demi-jauge (les départements d'Ile-de-France, l'Oise, l'Aisne, le Nord, la Sarthe, la Loire, le Rhône, les Bouches-du-Rhône). Les lycées ouvrent en demi-jauge.

Le couvre-feu est maintenu à 19h, le télétravail reste la règle et les commerces demeurent fermés.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société politique éducation