REPLAY. Bus et trains gratuits, vers des initiatives locales ? Une trentaine de villes en France l'expérimentent déjà

Diffusé du au Publié le

L'heure est à l'expérimentation des transports gratuits. En France, des initiatives se mettent en place comme à Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle). Dans le 19/20 également, la colère des agents territoriaux de Longwy (Meurthe-et-Moselle)

Expérimentation des transports gratuits 

Dans certains pays, la population bénéficie de réductions ou de titres de transports gratuits. En Allemagne, l’expérience des billets de train à 9 euros s'est révélé être un succès (52 millions de billets vendus). En Espagne, les trains régionaux et de banlieue sont gratuits jusqu'en décembre 2022. D'autres pays sont allés encore plus loin : au Luxembourg, pays précurseur, les transports en commun sont gratuits sur l'ensemble du territoire. Cette gratuité est valable pour tous les voyageurs, qu'ils soient luxembourgeois ou frontaliers. En plus du bus et du tramway, le train est également concerné par la gratuité dans le Grand-Duché. 

En France, les stratégies sont davantage locales. À Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle), les transports en commun sont gratuits depuis 2007. C'est l'unique ville du Grand-Est qui propose cette offre sans restriction. D'autres initiatives existent comme à Nancy où les transports en commun sont gratuits le week-end. Les jeunes de moins de 18 ans, eux, voyagent gratuitement chaque jour sur tout le réseau Stan. 

Une trentaine de villes expérimentent déjà la gratuité des transports en France, mais aucune initiative nationale n'est à l'ordre du jour. 

Hausse des dépenses d'énergie pour le département 

En Meurthe-et-Moselle, le département doit faire face à une hausse de 330% de ses dépenses énergétiques. Malgré les mesures de sobriété mises en place pour alléger les dépenses, le département doit davantage s'adapter. Les élus demandent donc à bénéficier du bouclier tarifaire. Entretien avec Chaynesse Khirouni, présidente du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Résidence sans chauffage à Vandœuvre-lès-Nancy

Même si l'été fut chaud, ce mois de septembre réserve bien des surprises. Il est presque temps de rallumer le chauffage. Dans une résidence de Vandœuvre-lès-Nancy, il fait 13°. Le chauffage collectif n'est toujours pas mis en route malgré les demandes des habitants. Le bailleur social Batigère assure pourtant qu'il n'est pas anormal d'allumer le chauffage fin septembre.

Miel de sapin AOP dans les Vosges   

En France, seuls deux miels ont le label AOP (Appellation d'origine protégée) : la Corse et les Vosges. Mais que signifie cette appellation et quel est l'intérêt d'être labelisé AOP pour le miel de sapin des Vosges ? Rendez-vous depuis les ruches de Rupt-sur-Moselle !

Manifestation des agents territoriaux de Longwy 

Face à l'inflation et à la hausse du coût de l'énergie, les agents territoriaux de Longwy sont en colère. Certains ne parviennent plus à vivre correctement. Une banque alimentaire a même été ouverte. Un mouvement de grève a donc eu lieu ce 27 septembre afin de dénoncer la précarisation croissante de leurs professions. 

Recyclage de mégots à Volmerange-les-Mines

Tout se transforme, même les mégots ! Afin de sensibiliser les habitants à la pollution liée aux mégots de cigarettes, Volmerange-les-Mines travaille conjointement avec une entreprise française, MéGO!. Celle-ci collecte et recycle les mégots en mobiliers urbains.

Rénovation de l'orgue de Spincourt

L'association des Amis des Orgues œuvre depuis un an à la restauration de cet instrument datant de 1936. Celle-ci est la première des quatre restaurations qui ont lieu dans le canton de Spincourt.

Centenaire de la Voie Sacrée

Notre série de la semaine se poursuit le long de la Voie Sacrée. Elle marque la résistance de l'armée française pendant la bataille de Verdun. Curieusement, dans la France occupée de 1940, les allemands n'ont pas effacé les traces de ce moment de la Grande Guerre. Par respect du patrimoine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité