• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Dysfonctionnements du réseau Stan : le Grand Nancy recadre le directeur de Kéolis, grève annoncée fin septembre

Conférence de presse de "recadrage" pour le directeur de "'Keolis Grand Nancy", Xavier Lemarié (à gauche), par Malika Dati, vice-présidente en charge des mobilités à la métropole du Grand Nancy, suite aux nombreux dysfonctionnements du nouveau réseau Stan. / © France 3 Lorraine
Conférence de presse de "recadrage" pour le directeur de "'Keolis Grand Nancy", Xavier Lemarié (à gauche), par Malika Dati, vice-présidente en charge des mobilités à la métropole du Grand Nancy, suite aux nombreux dysfonctionnements du nouveau réseau Stan. / © France 3 Lorraine

C'est devant les journalistes que Malika Dati a recadré le directeur de Keolis Grand Nancy, Xavier Lemarié, ce jeudi 19 septembre. Pour l'élue à la métropole du Grand Nancy, "les dysfonctionnements ne doivent pas être au détriment de l'usager". Grève de 3 jours annoncée les 27, 28 et 29 septembre. 

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Il y a des dysfonctionnements majeurs.
- Malika Dati, vice-présidente en charge des mobilités à la métropole du Grand Nancy

Le fait est assez rare pour être souligné: c'est devant les journalistes, que la représentante de la métropole a rappelé à ses devoirs le directeur de Kéolis Grand Nancy, Xavier Lemarié, ce jeudi 19 septembre 2019.
Le point presse s'est déroulé en fin de matinée en marge de la rencontre métropolitaine "Mobilités actives et espaces publics" organisée au Centre Prouvé à Nancy. La métropole a estimé la situation suffisamment dégradée -Malika Dati s'est interdit d'autoriser le terme "grave"- pour invite,r la veille, la presse à assister à ce recadrage en règle du délégataire du réseau de bus Stan. Sous couvert d'un point d'étape.

Désagréments répétés

Force est de constater que la colère des usagers, comme celle des salariés du groupe Kéolis à Nancy, ne s'est pas vraiment apaisée depuis la mise en place de ce nouveau service de bus fin août: retards nombreux, arrêts non desservis et autres désagréments répétés. Tous ces dysfonctionnements ont un impact plus que sérieux sur le quotidien des usagers du tram et des bus des vingt communes de la métropole du Grand Nancy.

Ces dysfonctionnements ne doivent pas être au détriment de l'usager
- Malika Dati

Selon l'élue, qui traite de la situation au quotidien avec les maires de vingt communes et les services de Kéolis, "plus de 80% des réclamations concernent des services non réalisés et de la ponctualité. L'usager qui doit aller travailler, qui n'a pas son bus ou l'usager qui arrive en retard, ce n'est pas normal. Nous avons un contrat à exécuter, une obligation de résultat à remplir ensemble."
Et Malika Dati de prévenir, "M. Lemarié, vous avez tout mon soutien, nous sommes aux côtés de Kéolis, mais cette période de rodage et d'observation arrive (à son terme, NDLR) dans quelques semaines."
Message reçu, "notre priorité aujourd’hui, c'est tenir nos promesses envers nos clients", a indiqué  Xavier Lemarié.

Le directeur de Kéolis Grand Nancy n'ignore pas que le contrat de délégataire qui le lie à la métropole comporte des pénalités si à l'issue de la période de rodage, le service à l'usager n'est pas rendu correctement. Il précise cependant que les réclamations sont passées de 12.000 à la mise en place du service à 300 aujourd'hui. Sachant que depuis janvier, la fréquentation du réseau Stan a augmenté de 5%.
Il y a donc encore du travail.

Grève fin septembre

De leur côté, les usagers ont ouvert un groupe sur Facebook au nom très explicite, dans lequel la métropole est tout autant mis en cause que Kéolis : Réseau STAN Nancy, Les Usagers Se Mobilisent.
Les salariés eux fait part de leur ras-le-bol et les syndicats, exaspérés par les dysfonctionnements dont ils sont eux-aussi victimes, ont déposé un préavis de grève pour les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 septembre. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus