Fini le Dossier Médical Partagé : bienvenu à l’Espace Santé début 2022

Publié le
Écrit par Laurence Duvoid
Plus simple, fonctionnel, mon Espace Santé va permettre au patient de communiquer avec tous les professionnels de santé.
Plus simple, fonctionnel, mon Espace Santé va permettre au patient de communiquer avec tous les professionnels de santé.

En 2022, chaque citoyen pourra avoir son Espace Santé numérique. Mieux que le dossier médical partagé, il devrait contenir toutes les données de santé du patient et permettre une meilleure prise en charge. Le patient rentrera ses données.

Ne soyez pas surpris. De janvier à mars 2022, chaque personne affiliée à l’Assurance Maladie recevra un courrier ou un mail la prévenant d’activer son Espace Santé. Vous pourrez toutefois vous y opposer. Sans réponse de votre part, l’Espace Santé sera automatiquement crée.

Un virage numérique expliqué lors du salon-congrès City HealthCare qui se déroule les 30 septembre et 1er octobre 2021 à Nancy alors que trois départements en France sont en test actuellement sur cet Espace Santé : il s’agit de la Somme, la Haute Garonne, et la Loire Atlantique.

Espace Santé : c’est quoi ?

L’Espace Santé n’est ni plus ni moins qu’un dossier numérique de santé à destination des citoyens mais qui implique également les professionnels de santé. Sorte de coffret numérique, toutes vos données de santé y figureront :

  • Rendez vous médicaux
  • Ordonnance
  • Prises de sang
  • Imageries médicales
  • Vaccin et rappel
  • Pathologies
  • Suivi médical
  • Comptes rendus d’hospitalisation

"Le patient ne doit plus être passif et observant , il doit pouvoir échanger avec les différents professionnels de santé et ça, c’est nouveau avec l’Espace Santé. L’intérêt par exemple pour les patients chroniques qui auront une équipe avec eux et autour d’eux, c’est que chacun aura la même information sur le patient et donc, ils pourront alors développer des stratégies soit de prise en charge, soit d’accompagnement qui seront beaucoup plus efficaces que ce que l’on a aujourd’hui" explique Gérard Raymond, Président de l’Union Nationale des Associations Agréees des Systèmes de santé

L’Espace Santé comportera une messagerie sécurisée, le dossier médical partagé amélioré, enrichi de nombreux documents (voir liste ci-dessus) l’agenda des rendez-vous médicaux, l’accès à des applications de santé.

Espace Santé : quelle différence avec le Dossier Médical Partagé ?

Toutes ces données vous concernant pourront être rentrées par les professionnels de santé mais également par vous-même. C’est toute la différence avec le DMP (dossier médical partagé) que seuls les professionnels de santé pouvaient remplir.

Il contenait également votre historique de soins des douze derniers mois automatiquement alimenté par l’Assurance maladie, vos résultats d’examens, vos antécédents médicaux, vos comptes rendus d’hospitalisations, vos directives anticipées. Sauf que le dossier médical partagé ne fonctionne pas ou mal.

« Tous les patients sont conscients que l’échange de données médicales entre professionnels, n’est pas top, que l’échange entre la ville et l’hôpital n’est pas top, que l’échange entre les médecins, les infirmiers et les kinés n’est pas au top et c’est ça qui doit être changé » avoue le Docteur Claude Bronner, Président de l'Union régionale des professionnels de Santé.

Depuis le 1er juillet 2021, il n’est plus possible de créer de DMP même si le dossier médical partagé est toujours consultable. Le temps que l’Espace Santé soit activé début janvier 2022.

Espace Santé : pour quoi faire ?

L’objectif affiché est très clair : limiter les pertes d’informations concernant le patient, voire les doublons de prescription et améliorer la prise en charge du patient. Ce devrait être plus ou moins le cas avec le dossier médical partagé actif jusqu’au 1er juillet 2021 et qui sera abandonné début 2022 pour l’Espace Santé.

"Ce que ça va changer, c’est que mes patients auront une adresse santé. Je pourrai correspondre avec eux, de  manière sécurisée. Ce qui change également, c’est que normalement tous les outils qui nous permettent de communiquer entre nous, soignants, vont enfin fonctionner. Ca fait des années qu’on attend cela pour pouvoir communiquer entre nous au sujet de nos patients. Concrètement, un patient un peu complexe, hospitalisé rentre à domicile. Aujourd’hui  avec mon Espace Santé, sa lettre de sortie d’hôpital, je l’aurai avant même que le patient ne soit rentré chez lui. Ensuite ça va me permettre de correspondre avec ceux qui travaillent avec moi autour du patient : les médecins spécialistes, l’infirmier, le kiné, ce qui n’est pas tellement le cas aujourd’hui", poursuit le docteur Claude Bronner

Espace Santé : est-ce sécure ?   

Le secteur de la santé est particulièrement touché par les vols de données personnelles. La Cnil constatait une augmentation de 80 % de ces vols en 2020. Avec récemment le vol d’1,4 million de personnes au sein de l’AP-HP.

Ainsi les actes de cybermalveillance sont devenues une priorité nationale pour le gouvernement. Un plan de renforcement de la cyber sécurité 2021 a été mis en place fin février 2021 avec 350 millions d’euros du plan Ségur de la Santé, spécifiquement dédiés au renforcement de la cybersécurité des établissements de santé.

Cela se traduit par un dispositif « cyber veille en santé » pour augmenter les capacités de réaction en cas de cyberattaques, davantage de formation pour les acteurs intervenants dans le champ de la santé en matière de sécurité numérique, des renforcements en terme de sécurité informatique pour 135 groupes hospitaliers en France.

La tâche n’est pas simple pour le gouvernement, elle se complique d’autant plus avec l’Espace Santé sachant que le patient pourra lui-même rentrer des données. Comment lui garantir une sécurité numérique ? Comment s’assurer que le patient ne soit lui-même piraté ? Des questions pour l’heure sans réponse. Autre interrogation : tous les patients parviendront-ils à ouvrir mon Espace santé ? Remplir leur nouveau coffret numérique ? Encore faut-il être équipé d’un ordinateur ou d’un smarthphone .. à moins de solliciter son entourage.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.