Cet article date de plus de 4 ans

Fléville-devant-Nancy : 1ère station-service "multi- énergies propres"

Le groupe français de gaz industriel Air Liquide a inauguré mardi 21 juin 2016 près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) une station-service "multi énergies" dédiée au transport routier de marchandises, une première pour le groupe qui illustre ses ambitions dans la mobilité.

© MAxPPP
La première station-service "multi énergies" dédiée au transport routier de marchandises a été inaugurée mardi 21 juin 2016 par le groupe français de gaz industriel Air Liquide.

Elle peut alimenter les camions en gaz naturel comprimé (GNC), en gaz naturel liquéfié (GNL) et en azote liquide (N2) pour le transport réfrigéré.

"A terme, l'hydrogène pourrait venir compléter le panel de ces énergies", indique le groupe dans son dossier de presse.

Cette station-service alimentera dans un premier temps des camions de la société Transalliance, spécialiste européen du transport et de la logistique, via un contrat signé avec Air Liquide.
La société effectue notamment des livraisons en zone urbaine pour Samada, filiale logistique de Monoprix.


"Mobilité propre"

D'autres transporteurs ont montré leur intérêt, a précisé le groupe à l'AFP. A terme, la station devrait alimenter 80 camions.

Cette station "s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'Air Liquide en faveur de la mobilité propre", a affirmé le groupe dans un communiqué.
Car en parallèle Air Liquide développe la production de bioGNC et de bioGNL à partir la méthanisation de déchets organiques qui permettent de réduire fortement les émissions de CO2 et de particules fines dans l'air.
Fin 2015, Air Liquide avait mis en service 50 unités d'épuration de biogaz en biométhane dans le monde, 50 stations GNV en Suède et 75 stations hydrogène dans le monde.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie biocarburants environnement société