Immobilier à Nancy : on peut encore vendre et acheter en cette période de confinement

Depuis le vendredi 30 octobre tous les commerces non essentiels ont été fermés par le gouvernement, afin d’enrayer l’augmentation du nombre de cas de Covid. Cela concerne aussi les agences immobilières, mais toute l’activité n’est pas stoppée, petit tour d’horizon.
Les visites d'agents immobiliers sont possibles, mais pas celles des potentiels acheteurs pendant le confinement
Les visites d'agents immobiliers sont possibles, mais pas celles des potentiels acheteurs pendant le confinement © Severine Dangin, France 3 Lorraine
Lors du premier confinement, au printemps 2020, le secteur de l’immobilier avait dû suspendre de façon assez radicale son activité. Ce n’est pas le cas pour ce deuxième confinement où les règles ont été assouplies.

Certaines ventes restent possibles

Si vous avez un bien à vendre, pas la peine d’attendre la fin de la période de confinement. Car même si les agences immobilières doivent rester fermées au public, il n’est pas interdit qu’un agent immobilier puisse se déplacer chez vous. Un soulagement pour la profession, comme nous l’explique Olivier Dieudonné, président de la FNAIM 54-55-88 "Nous pouvons continuer de prospecter et de faire la première partie du travail de vente, en attendant le déconfinement pour finaliser".

L’agent devra bien sûr, respecter les gestes barrières en vigueur, à savoir le port du masque et la distanciation sociale. Il pourra donc prendre des photos, et vous faire signer un mandat, et même commencer à chercher des clients.

Visites virtuelles uniquement pour les acheteurs

Ce sera plus difficile en revanche pour les potentiels acheteurs de venir voir votre bien. En effet, aucune des cases de l’attestation ne permet aujourd’hui d’aller visiter une maison ou un appartement. Certaines agences proposent des visites virtuelles comme Stéphane Plaza immobilier, ou encore Laforêt à Vandoeuvre. C’est aussi le cas de Bonnabelle qui, à la demande, peut organiser une visite via l’application Facetime.

Nous avons vendu un bien lors du premier confinement, grâce à une visite virtuelle, mais la vente s’est concrétisée réellement au moment du déconfinement.

Olivier Dieudonné, Président de Bonnabelle

Il est en effet très difficile d’apprécier certains éléments comme le bruit, le voisinage, où la situation uniquement avec la vidéo.
Le secteur de l'immobilier fonctionne, mais au ralenti nous dit Olivier Dieudonné, président de la FNAIM 54-55-88
Le secteur de l'immobilier fonctionne, mais au ralenti nous dit Olivier Dieudonné, président de la FNAIM 54-55-88 © FNAIM 54

Les actes administratifs autorisés

Afin de pouvoir finaliser la vente, il est encore possible partiellement de se rendre chez son notaire pour signer le compromis et l’acte de vente. Mais les notaires de Nancy nous expliquent qu’ils ont eu pour consigne de préférer, dans la mesure du possible, les entretiens par téléphone et en visioconférence.
Il est en effet aujourd’hui possible de signer à distance en donnant procuration à un notaire pour valider les compromis et même les actes de vente, et il sera bientôt possible également d’utiliser la signature électronique. Les notaires sont en attente d’un décret qui devrait préciser les modalités d’utilisation du système. Reste quelques cas particuliers où la présence de l’acheteur est indispensable notamment quand il contracte un prêt avec une garantie hypothécaire.

Déménager sous condition

Contrairement à ce qui s’est passé au printemps, les déménagements sont cette fois-ci autorisés, sur justificatif. Il faudra montrer une facture ou un devis de l’entreprise de déménagement, mais également un acte de vente ou d’achat du bien, nous précise le ministère du logement. Il vous faudra également cocher la case "déplacement pour motif familial impérieux" sur votre attestation. Vous devrez en revanche vous débrouiller sans vos amis. Il n’existe pas de dérogation sur le cas 'je vais aider à déménager'. Se faire aider par des amis n’est pas compatible avec les règles de protection du confinement Seule la présence des professionnels et de votre famille qui vit avec vous est possible.  

Pour plus d’informations vous pouvez cliquer sur ce lien du ministère qui répondra à la majorité de vos questions. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie pouvoir d'achat consommation crise économique confinement société coronavirus/covid-19