Marrons ou châtaignes ? Quelles différences ? Toute la vérité sur ces fruits de l'automne

La confusion entre la châtaigne et le marron est entretenue par le nom des recettes comme la "crème aux marrons". / © Jean-François Didier - FTV
La confusion entre la châtaigne et le marron est entretenue par le nom des recettes comme la "crème aux marrons". / © Jean-François Didier - FTV

Vous venez de ramasser des fruits lors d'une balade dans un parc ou en forêt ? Pour éviter la confusion entre le marron et la châtaigne et échapper à une intoxication : ouvrez l’œil ! Car si l'un des fruits est comestible, l'autre est toxique.

Par Laurence Duvoid

Pour savoir si c’est comestible, il faut un kiki poilu
- raconte ce promeneur.

Voilà pour l’explication triviale. Plus sérieusement, nous avons posé la question de la différence entre ces deux fruits à un amoureux des châtaignes, Romain Syri, qui les connait très bien pour les ramasser tous les ans dans la châtaigneraie alsacienne de Pfaffenheim (Haut-Rhin).

Première indication : l’implantation de l’arbre.

Si l'arbre est implanté en ville, dans un parc, dans une allée ou dans la cour d'une école : il s'agit très souvent d'un marronnier (Aesculus hippocastanum).

Si l'arbre se trouve dans un bois, une forêt ou un verger : il s'agit très souvent d'un châtaignier (Castanea sativa).

Deuxième indication : la forme

En général, la chataîgne est plus petite et légérèment aplatie alors que le marron est bien rond et un peu plus gros, voire dodu.
La châtaigne est aplatie et plus petite que le marron, dodu et rond. / © Jean-François Didier - FTV
La châtaigne est aplatie et plus petite que le marron, dodu et rond. / © Jean-François Didier - FTV
 

Troisième indication : l’intérieur du fruit

La différence se voit aussi à l’intérieur du fruit. Le marron, qui provient du marron d’Inde, n’a qu’une seule chambre lorsqu’on le coupe en deux : il est seul dans sa bogue (enveloppe hérissée de piquants). Quant à la châtaigne, on voit qu’elle est cloisonnée, et contient plusieurs amandes, souvent trois. Celle du milieu étant bien souvent la plus grosse.

Oui à la châtaigne, non au marron !

La châtaigne est gustative, le marron, toxique.
- explique Romain Syri.

La confusion entre les deux fruits est entretenue par le nom des recettes.  On parle à tort de crème de marron alors qu'on devrait dire crème de châtaigne et lorqu'on achète des marrons chauds, l'hiver au coin des rues, ce sont en fait des châtaignes.
 
On ne mange pas des marrons chauds mais des chataîgnes chaudes! / © jean-François Didier - FTV
On ne mange pas des marrons chauds mais des chataîgnes chaudes! / © jean-François Didier - FTV


Il faut savoir qu'en Ardèche, il existe une variété de châtaigne cultivée. Un fruit bien plus gros que la châtaigne sauvage, et que l'on appelle communément marron. C'est avec cette variété que se cuisinent les principales recettes comme la fameuse "crème de marron".

La vidéo

Pour en savoir encore plus, regardez cette vidéo. Reportage signé Stéphanie Mallauran et Éric Kleinhoffer, France3 Alsace.
Marron ou châtaigne ?
Le succulent reportage de Stéphanie Mallauran et Éric Kleinhoffer - FTV
Le marron d'Inde est donc toxique. Il peut entrainer des troubles digestifs tels que douleurs abdominales, nausées, ou irritations de la gorge. Si vous présenttez ces symptômes, consultez d'urgence un médecin ou contactez le centre anti-poison.

Sinon, continuez à entretenir le double sens des mots "châtaigne" et "marron", comme Astérix.
Spécialité locale partagée par beaucoup de régions. / © Blog www.berthomeau.com
Spécialité locale partagée par beaucoup de régions. / © Blog www.berthomeau.com
 

Châtaignes, marrons : les définitions "officielles"

  • La châtaigne est le fruit du châtaignier. Le terme désigne aussi la graine contenue dans ce fruit et qui est comestible. Les châtaignes non cloisonnées sont appelées des marrons, à ne pas confondre avec le marron d'Inde, qui est la graine toxique du marronnier d’Inde ou marronnier commun (Aesculus hippocastanum). La châtaigne fut longtemps la base de l'alimentation humaine dans des régions entières. On appelait d'ailleurs le châtaignier « l'arbre à pain » mais aussi « l'arbre à saucisses » car les châtaignes servaient aussi à l'alimentation des porcs.

 

  • Le marron est une châtaigne qui répond à des critères de belle forme : le fruit est gros, rond (un seul fruit s'est développé par bogue, les deux ovules extérieurs ayant avorté) et non cloisonné (il n'y a pas de repli de la peau à l'intérieur de la chair). Son nom dérive de l'italien marrone issu probablement du radical préroman mar, « pierre, rocher ».

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus