Municipales 2020 : les jeunes Nancéiens veulent préserver l'environnement

Si les jeunes étaient élus maire de Nancy, quelles mesures prendraient-ils pour préserver l'environnement ? Nous leur avons posé la question en sillonnant les rues de la ville en ce début mars. Le constat est sans appel : ces fervents défenseurs de l'environnement ne manquent pas d'idées. 
 

Les jeunes manifestent partout en France et dans le monde pour sauver la planète et limiter le réchauffement climatique.
Les jeunes manifestent partout en France et dans le monde pour sauver la planète et limiter le réchauffement climatique. © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

Face à l'inaction de leurs ainés concernant l'urgence climatique, la jeunesse a décidé de s'engager pour sauver la planète. 
Dans ce contexte et à l'occasion des élections municipales des 15 et 22 mars prochain, nous avons demandé à huit nancéiens, âgés de 19 à 25 ans, de répondre à la question suivante "Si tu étais maire, qu'est-ce que tu ferais pour préserver l'environnement ?" Agriculture, animaux, transports, déchets... Les idées fusent chez les jeunes! 

Pour François Laval, directeur de SciencePo Nancy, les jeunes sont beaucoup plus engagés que leurs parents en matière d'environnement car : "Ils considèrent qu’ils sont assez autonomes et libres pour faire leur propre choix. Leur principal combat, c’est la défense de la terre. Le réchauffement climatique et le développement durable n'étaient pas au cœur des préoccupations de leurs parents". 

Mais cet engagement se traduira-t-il par un vote massif en faveur d’une liste écologiste?
Non, selon les résultats d’un sondage publié le 3 mars 2020 de l’IFOP pour l’Anacej (réseau national d’acteurs et d’élus d’enfants et jeunesse) et le FFJ (forum français de la jeunesse). Chez les 18-25 ans, les élections municipales n’ont pas la cote. Seulement 35% s'y intéressent et 33% envisagent d’y participer. En cause? Un désintérêt global pour la politique et leur méconnaissance des candidats qui briguent le poste de maire. 
Toutefois, deux partis sortent du lot: 16% des jeunes ont une préférence pour une liste Europe Ecologie Les Verts et 10% pour le Rassemblement National. 

François Laval confirme cette tendance: "Les jeunes, déçus par les partis de gauche traditionnels - tels que le Parti socialiste et La France Insoumise - se tournent vers les Verts."

C'est un vote de dénonciation de la société de consommation.
- François Laval, directeur Sciences Po Paris-Campus Franco-Allemand à Nancy

Voici ce qu'ils proposeraient s'ils étaient maires: 

L'agriculture et la nourriture

- Nathan, 19 ans:

"Je proposerais uniquement des plats bio dans les cantines nancéiennes. En plus d’améliorer la qualité des plats, cela favorisera le développement l’agriculture biologique. La surproduction agricole actuelle utilise des pesticides qui ont des effets néfastes sur l'environnement et les humains."

Nathan a 20 ans. S'il était maire, il serait favorable au développement de la nourriture biologique dans les cantines de Nancy.
Nathan a 20 ans. S'il était maire, il serait favorable au développement de la nourriture biologique dans les cantines de Nancy. © Bruno Courtaux - France 3 Lorraine.

Si j'étais maire de Nancy, je créerai un relais alimentaire où seront déposés tous les invendus des commerçants nancéiens.
- Sébastien, 21 ans.


- Sébastien, 21 ans:
" J'embaucherais 3 ou 4 personnes qui seront en charge de récupérer toutes les denrées pour éviter le gaspillage. Le lieu sera ouvert à tous. Je valoriserais les commerçants participants en leur donnant une médaille de l'anti gaspillage qu'ils afficheront sur leur devanture."

Les déchets 

- Aurélie, 25 ans, designer et créatrice du jeu de société "les cultivés" et habitante de Vandœuvre-lès-Nancy:
"Si j’étais maire de la mairie de Vandœuvre-lès-Nancy, j’installerais des composteurs dans les immeubles et les maisons pour réduire les déchets à la source. Le tri, ce n’est pas suffisant. Depuis que je fais du compost, je sors très peu ma poubelle. Le compost, c’est est un élément naturel, une matière vivante et précieuse qui peut être réutilisée pour beaucoup de choses : le jardinage, l’embellissement des espaces verts…"

À la mairie, je mettrais à disposition des nancéiens des cendriers de poches gratuits
- Camille

- Camille, étudiante nancéienne de 19 ans, ne manque pas d’idées:
"Si j’étais maire de Nancy, j’aimerais étendre le système de sacs jaunes à tout le Grand Nancy plutôt que de le restreindre au centre-ville. J’augmenterais nombre de poubelles et de conteneurs de tri car il n’y en a pas assez. À la mairie, je mettrais à disposition des nancéiens des cendriers de poches gratuits. Je mènerais une campagne de sensibilisation au tri sélectif et je financerais le matériel de nettoyage et les affiches des ''clean walkers'' pour encourager leurs actions !"

Les espaces verts et la biodiversité

- Samir, 25 ans, étudiant à l'Université de Lorraine:
"À Nancy, il n'y a pas assez d'oiseaux. C'est la première chose que j'ai remarqué en arrivant dans la ville. Donc si j'étais maire de Nancy, je protègerais les oiseaux et tous les animaux en général.
Pour cela, je planter
ais des arbres et je créerais des jardins. J'installerais également des abreuvoirs et je leur donnerais de la nourriture. S'ils sont malades, je les ferais soigner."

Si j'étais maire de Nancy, je protègerai les oiseaux et tous les animaux en général.
- Samir, 25 ans

Laura a 20 ans. Elle est étudiante à Nancy et nous fait part de ses propositions pour l'environnement si elle était maire de Nancy.
Laura a 20 ans. Elle est étudiante à Nancy et nous fait part de ses propositions pour l'environnement si elle était maire de Nancy. © Bruno Courtaux - France 3 Lorraine.
- Laura, 20 ans:
"Si j'étais à la tête de la mairie de Nancy, j'encouragerais un centre-ville plus piéton avec des limitations pour les véhicules qui passent. J'ajouterais des espaces verts avec des arbres et des plantes car il n'y en a pas assez. Un centre-ville ne doit pas être synonyme de bruits de voitures ou de bus. On doit également pouvoir s'y détendre !"

Les transports 

- Charles, 20 ans:
"Si j'étais maire de Nancy, je laisserais beaucoup plus de place aux vélos. En effet, je créerais des pistes cyclables en masses qui ont un lien logique entre elles. Celles que nous avons sur Nancy sont mal faites et dangereuses. Nous n'y comprenons rien ! Pour accéder à la nouvelle piste cyclable rue Jeanne D'Arc, il faut traverser la rue. Ce qui n'est pas pratique !"

J'aurais également recours à la circulation alternée pour diminuer les émissions de Co2."
Leïna, 25 ans


- Leïna, 25 ans:
"J'améliorerais le réseau de bus qui est mauvais. Il y a trop de retards, pas assez de passages et des zones sont mal desservies ! Cela n'incite pas les habitants à utiliser les transports en commun. Ils préfèrent prendre leur voiture, ce qui engendre plus de pollution...
Je mettrais donc plus de bus, de pistes cyclables et de vélos en libre-service. J'aurais également recours à la circulation alternée pour diminuer les émissions de Co2.
"


Les jeunes sont "chauds, chauds, chauds, plus chauds que le climat !" pour sauver la planète. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections jeunesse société famille environnement faits divers