INFOGRAPHIE. Nancy : 1,5 millions d'euros pour fêter Saint-Nicolas comme il se doit

Le sapin de Noël trône fièrement sur la place Stanislas / © JC Dupuis-Rémond, FTV
Le sapin de Noël trône fièrement sur la place Stanislas / © JC Dupuis-Rémond, FTV

A Nancy, les collectivités locales, aidées par le mécénat, ont investi pour 1.500.000 euros dans les festivités de la Saint-Nicolas de 2019. Une somme à la hauteur des ambitions de la Ville.

Par Michaël Martin

Pour la Saint-Nicolas version 2019, la Ville de Nancy a mis le paquet: six semaines de festivités, et un budget global chiffré à 1.500.000 euros.
La Ville n'est pas la seule à mettre la main à la poche. Elle bénéficie entre autres du soutien du Grand Nancy et de la Région Grand Est. Phénomène récent: le mécénat prend une place de plus en plus importante : près de 25% du budget.
Voici en une image ce qu'il faut retenir de l'ampleur de la manifestation.

Objectif Unesco

Chaque année, le phénomène Saint-Nicolas prend de l'ampleur.
En plus du traditionnel défilé et du marché de Noël dispatché à différents endroits, Nancy y va à fond pour 2019: spectacle son et lumières place Stanislas, grande roue, patinoire... Mais aussi une campagne de promotion en gare de Paris-Est et dans les couloirs du métro parisien, pour faire venir le plus de monde dans la cité ducale pendant cette période.
Et la Ville n'a pas le droit à l'erreur. Elle a un objectif en tête: l'inscription des Fêtes de la Saint-Nicolas au Patrimoine mondial de l'Unesco. Le dossier sera étudié en 2021.

Des retombées importantes

Les retombées économiques sont réelles, selon l'Office de tourisme et les commerçants. Les chiffres d'affaires, notamment dans la restauration et l'hôtellerie, connaissent un véritable boom sur toute la période de festivités. "On constate un taux de remplissage des hôtels et restaurants qui est au taquet !" assure Sébastien Duchowicz, le président des Vitrines de Nancy. La Saint-Nicolas engendre des retombées sur l'ensemble du territoire du Grand Nancy, mais impossible de les chiffrer précisement.

Le taux de remplissage des hôtels est au taquet!
- Sébastien Duchowicz, président des Vitrines de Nancy

Et le rayonnement de Nancy augmente même après la Saint-Nicolas. 12% de visiteurs en plus sur la période janvier-octobre 2019, par rapport à la même période en 2018.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus